Paris 2024 : Mascottes à 90% chinoises, la ministre Oudéa-Castéra réagit

Paris 2024 : Mascottes à 90% chinoises, la ministre Oudéa-Castéra réagit©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le vendredi 18 novembre 2022 à 23h15

Suite à la révélation de la production des mascottes des Jeux Olympiques de Paris 2024 en Chine, la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra a réagi.



Elles se voulaient symboliques, pour le moment elles sont polémiques. Les mascottes des Jeux Olympiques et des Jeux Paralympiques de Paris 2024 cristallisent les attentions depuis plusieurs jours. Ces représentations de bonnets phrygiens, l'objet incarnant à merveille l'esprit de la Révolution française, seront produits à 90% en Chine. Et cela ne plaît pas nécessairement, a fortiori quand on représente la France et qu'on sera le visage du plus grand évènement sportif de la planète qui se tiendra sur le territoire tricolore dans deux ans. "On a encore quelques mois avant Paris 2024 pour corriger le sujet" a notamment prononcé ce mardi Christophe Béchu, le ministre de la Transition écologique.


Des propos qui ont eu écho auprès d'Amélie Oudéa-Castéra, l'invitée d'Apolline de Malherbe ce vendredi matin sur BFMTV. "On va essayer d'avoir plus d'ambition sur la relocalisation de la production en France. On est au travail là-dessus, on a des contacts avec l'ensemble des ministères. On va essayer de remonter cette proportion" a signalé la ministre des Sports lorsqu'elle a été interrogée sur le lieu de fabrication des Phryges. "Je retiens que d'ores et déjà, le volume de commandes et de productions qui se fait en France a permis quand même de relocaliser en France, au niveau d'une des deux entreprises prestataires (Gipsy et Doudou et Compagnie, ndlr), une cinquantaine d'emplois" a-t-elle ajouté. Deux millions de peluches inonderont la capitale - et les territoires concernés - au moment des Jeux.

Au-delà de l'aspect économique, Amélie Oudéa-Castéra a également évoqué la sorte de réappropriation de cet objet incarnant un des évènements majeurs de l'histoire de France. "Le bonnet phrygien c'est plus que politique, c'est l'histoire, c'est l'ADN, c'est la culture de notre pays notamment."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.