Paris 2024 : Le président du CIO satisfait du travail du Comité d'Organisation

Paris 2024 : Le président du CIO satisfait du travail du Comité d'Organisation©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 07 juin 2019 à 23h10

Après avoir rencontré ce vendredi Emmanuel Macron, le président du Comité International Olympique a adressé un satisfecit aux équipes de Tony Estanguet dans la préparation des Jeux de Paris en 2024.

A un peu plus de cinq ans de l'échéance, Paris 2024 se prépare. Alors que la Journée Olympique du 23 juin verra la Place de la Concorde célébrer le retour des Jeux dans la Capitale, Thomas Bach a profité de sa visite à Paris pour s'entretenir à l'Elysée avec le Président de la République Emmanuel Macron. A l'issue de cet échange d'environ une heure, l'ancien escrimeur a confié sa satisfaction face à l'engagement pour les Jeux montré par le sommet de l'Etat. « Nous avons eu une très bonne réunion, a confié Thomas Bach sur le perron de l'Elysée. C'était l'occasion pour remercier la France d'avoir créé le CIO il y a 125 ans ici à Paris, mais aussi de féliciter le président pour son engagement personnel pour la réussite des Jeux Olympiques de Paris 2024 et pour leur préparation qui se passe très, très bien. »

Bach : « Tout est en bonne voie »

Si le satisfecit du président du CIO était destiné aux représentants de l'Etat, les dirigeants du Comité d'Organisation n'ont pas été oublié. Thomas Bach a, en effet, salué les efforts effectués par les équipes réunies autour de Tony Estanguet. « Le Comité d'organisation fait un travail extraordinaire avec Tony Estanguet et toute son équipe. La France avec tous ses projets d'inclusion et la mobilisation populaire a le potentiel de présenter des Jeux Olympiques d'une nouvelle ère, a confié l'ancien escrimeur. Ce seront les premiers Jeux après l'agenda olympique 2020 et ce sont des Jeux d'inclusion, des Jeux où la population a vraiment l'opportunité de ne pas seulement regarder les Jeux, de suivre les Jeux, mais d'y participer. Tout est en bonne voie. » Un travail qui doit se prolonger jusqu'en 2024 pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.