Paris 2024 : La délocalisation à Lille acceptée sous réserves par la FIBA

Paris 2024 : La délocalisation à Lille acceptée sous réserves par la FIBA©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 03 décembre 2022 à 15h25

Le Bureau Central de la FIBA a validé la proposition de Paris 2024 et du CIO d'organiser la phase de groupes des tournois olympiques de basketball à Lille mais sous conditions.



C'est un « oui, mais... » que la FIBA a donné à Paris 2024. S'il est acquis que la phase finale des tournois de basketball des prochains Jeux Olympiques aura lieu à l'Accor Arena de Bercy, le doute subsistait depuis de longs mois concernant la phase de groupes. En effet, les plans initialement échafaudés par le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques (COJO) imposait la tenue de cette première partie de compétition dans le Hall 6 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles. Mais, très rapidement, ce choix a été remis en cause par certains internationaux français, notamment Evan Fournier et Rudy Gobert, qui ont mis en avant le fait que le lieu était inadapté à la pratique du basketball en raison d'un plafond trop bas. Des critiques qui ne sont pas restées inaperçues du côté de Mies, où la Fédération Internationale de basketball (FIBA) est installée. En conséquence, la décision a été prise en mars dernier de renoncer à ce plan.

La FIBA compte obtenir gain de cause

Très rapidement, l'hypothèse d'une délocalisation de cette phase de groupes à Villeneuve d'Ascq a été mise sur la table, avec le handball qui serait alors déplacé Porte de Versailles pour le début du tournoi avant un retour dans le Nord pour sa conclusion. Après avoir émis des réserves sur cette possibilité, au point de demander en juin dernier d'envisager l'organisation de l'événement à Villepinte ou bien Levallois-Perret. Néanmoins, la FIBA a mis fin aux débats ce vendredi à l'occasion d'une réunion de son Bureau Central. Dans un communiqué, la fédération indique qu'elle « accepte les raisons extraordinaires invoquées par Paris 2024 et le Comité International Olympique concernant l'accueil des Jeux Olympiques à Lille ». « Compte tenu de la proximité des Jeux et des efforts conjoints importants de toutes les parties et de leurs experts, il a été exceptionnellement décidé d'approuver sous conditions ce site, dans l'attente de la confirmation que les exigences de la FIBA seront respectées, notamment celles relatives à la santé et la sécurité des joueurs », précise ce communiqué. Le point d'achoppement concerne la climatisation du Stade Pierre-Mauroy en configuration « Arena » afin d'éviter que l'humidité rende le parquet glissant. Des garanties que la FIBA entend avoir aussi vite que possible.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.