Paris 2024 : L'appel lancé par Ladji Doucouré

Paris 2024 : L'appel lancé par Ladji Doucouré©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le lundi 01 novembre 2021 à 16h42

A moins de 1000 jours des Jeux Olympiques de Paris 2024, l'ancien champion du monde Ladji Doucouré lance un vibrant appel.



Les Jeux Olympiques de 2024 se dérouleront en France, à Paris. Une grande chance pour le pays qui se mobilise déjà pour une compétition qui aura lieu dans trois ans. Mais 2024 pour des JO, c'est déjà demain. Les attentes sont nombreuses, les espérances aussi. Vivre des JO chez soi dans une vie, c'est unique. Enfant des cités de l'Essonne et champion du monde du 110 m haires en 2005, Ladji Doucouré lance un vibrant appel lundi. Il veut que ces JO de Paris profitent à tous.

Doucouré : « Il ne faut pas se contenter de ce qui brille »

Il est évidemment déjà question des jeunes alors qu'on est à moins de 1000 jours de l'ouverture des Jeux Olympiques de Paris dont la cérémonie d'ouverture devrait se dérouleur sur la Seine. Doucouré affiche ses craintes. « Beaucoup d'entre eux ne savent pas trop ce que sont les Jeux, souligne Doucouré dans Le Parisien. Dans certaines écoles, on parle des JO qui vont arriver, mais ça relève souvent de la bonne volonté de quelques professeurs qui les ont inscrits à leur programme. Il faudrait que ce soit plus systématique, que l'on mobilise, que l'on informe les jeunes via le système éducatif, car 2024, c'est demain ! Beaucoup de villes disent aussi : "C'est chouette, on est terre de Jeux." Oui, c'est bien d'avoir un label (décerné par Paris 2024 pour mobiliser les territoires), mais pour ces villes aussi, il faut aller vite, enclencher des choses. Je ne dis surtout pas que rien n'est fait, j'alerte juste sur le fait qu'il ne faut pas se contenter de ce qui brille. On peut passer à côté de quelque chose de grand si on n'embarque pas tout le monde. Des actions sont menées, mais j'ai peur que les JO ne profitent pas à tout le monde, qu'en juillet 2024 on débarque chez les gens et que ceux-ci ne comprennent pas ce qui se passe. »


« Ces Jeux Olympiques ne sont pas les Jeux de l'élite, mais les Jeux de tout le monde »

Pour Doucouré, le Comité d'organisation « fait des choses, mais il s'agit d'une énorme machine. Or, il existe déjà beaucoup d'associations sur le terrain qui mènent des actions en lien avec le sport. Il faudrait les valoriser pour qu'elles aient envie de porter le projet olympique, afin que la fête soit vraiment belle. Ces Jeux Olympiques ne sont pas les Jeux de l'élite, mais les Jeux de tout le monde, ceux de toute la France. On parle beaucoup d'héritage, mais encore faut-il que les gens comprennent qu'ils héritent d'un truc. Hériter de quelque chose que tu n'as pas connu, ça n'a pas beaucoup de sens. »

Avec son association Golden Blocks, Ladji Doucouré organise des découvertes de l'athlétisme dans les quartiers défavorisés et fait faire du sport à des jeunes en difficulté. « Les jeunes prennent confiance en eux grâce au sport, il suffit de leur montrer le chemin. Paris 2024 mène des actions, mais il faudrait en faire tellement plus ! Et on n'a pas besoin d'inventer des nouveaux trucs, il y a déjà plein de choses qui existent, il faut juste les coordonner », lâche l'ancien champion du monde qui craint que les Jeux de Paris ne profitent pas à tout le monde, notamment les jeunes éléments.


Doucouré : « Il faut montrer à tous les Français ce qui se prépare »

« Je me trompe peut-être, mais démontrez-moi que les Jeux sont faits pour eux... Chaque habitant, partout en France, doit se sentir investi d'une mission, estime Ladji Doucouré. Il ne faut surtout pas que la population se dise : " Les Jeux, ce n'est pas pour moi. " Il ne faut pas que ce soit comme si on se préparait à organiser une fête en face de chez toi et qu'on te précise : " Ce sera soirée privée. " OK, tu verras de la lumière, tu entendras la musique mais tu ne participeras pas. Les Jeux en France, c'est un événement de fou qui arrive tous les cent ans, ce ne doit pas être réservé à une certaine catégorie de la population. Il faut montrer à tous les Français ce qui se prépare. Tu intéresses les gens à un événement comme les Jeux lorsque tu parviens à les embarquer, à les impliquer. » L'appel est désormais lancé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.