Omnisport : Denis Masseglia réélu à la tête du Comité national olympique et sportif français, Isabelle Lamour fait appel

Omnisport : Denis Masseglia réélu à la tête du Comité national olympique et sportif français, Isabelle Lamour fait appel©Media365

Hugo Coeff, publié le jeudi 11 mai 2017 à 12h10

Une large victoire. Le président du Comité national olympique et sportif français Denis Masseglia vient d'être réélu pour la troisième fois de suite. En poste depuis 2009 après avoir succéder à Henri Sérandour, il briguait donc son troisième mandat face à Isabelle Lamour, présidente de la Fédération française d'escrime (385 voix) et David Douillet, ancien ministre des sports (54 voix).

L'ancien président de la Fédération française d'aviron, a obtenu 556 voix soit une large victoire sur ses concurrents grâce à son expérience.


Une candidature discutée
Pour la première fois, un président sortant était confronté à des concurrents et sa candidature contestée. Une candidature discutée en raison de son désir de limiter le mandat des élus fédéraux âgés de plus de 70 ans, jugé contradictoire avec son intention de briguer un troisième mandat. Pourtant son bilan est plutôt positif sur la scène internationale. L'équipe de France avait récolté pas moins de 42 médailles à Rio au Brésil en 2016 lors des Jeux olympiques. Une élection primordiale à trois jours d'une visite de la commission d'évaluation du CIO pour la candidature de Paris aux JO 2024. A 69 ans, le Marseillais semble donc l'homme idéal pour porter le projet et la candidature de Paris.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Omnisport : Denis Masseglia réélu à la tête du Comité national olympique et sportif français, Isabelle Lamour fait appel
  • c'est bien de vouloir les jeux mais comme la France ressemble de plus en plus a la grece je ne suis pas sur que l'idee soit bonne

  • quelle joie que l'ignare DOUILLET prenne une sacrée valise

  • vive l'Aviron...
    Douillet en quete de poste va devoir chercher ailleurs (54 voix c'est peu...)

  • Quelque soient les qualités certaines de ce Président sortant, je crois que comme partout il faut savoir à un certain âge passer la main à plus jeune.
    Cela ne veut pas dire rester inactif évidemment ... mais savoir laisser la jeunesse re dynamiser les institutions.
    Finalement le CNO, c’est comme la politique ... On s’accroche !

  • Très bonne nouvelle ...dans les années 1970 Denis ramait au Cercle de l'Aviron de Marseille ( CAM ) et moi à la Société Nautique d'Avignon ( SNA ) ...Nous avons souvent été en concurence dans les compétions mais c'était un type super , humain , bosseur ... Denis si tu lis ça tu te rappelleras des courses de Noel au vieux port à Marseille ...Sa réussite ne m'étonne pas et je lui souhaite de réussir .