Olympisme : Paris en 2024 et Los Angeles en 2028 ?

Olympisme : Paris en 2024 et Los Angeles en 2028 ?©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 31 mai 2017 à 00h34

Le Wall Street Journal révèle ce mardi que le CIO envisagerait très sérieusement d'attribuer les JO 2024 à Paris et ceux de 2028 à Los Angeles.

Les rumeurs se font de plus en vives depuis plusieurs semaines, et ont encore enflé ce mardi avec les révélations du Wall Street Journal. Alors que Paris et Los Angeles sont candidates à l'organisation des Jeux Olympiques d'été en 2024 et présentent toutes les deux de très solides dossiers, le Comité international olympique pourrait couper la poire en deux, en attribuant ceux de 2024 à Paris et ceux de 2028 à Los Angeles. Selon les sources du journal new yorkais, les trois parties (Paris, Los Angeles et le CIO) se seraient mises d'accord sur ce principe souhaité par le président du CIO Thomas Bach, et déjà baptisé « accord 24/28 » dans les coulisses du monde olympique. En élisant d'ores et déjà les deux prochaines villes-hôtes, le CIO éviterait ainsi quelques couacs comme ce fut le cas lors des derniers JO de Rio. « Tout le monde s'accorde sur le fait qu'aucune ville ne doit se sentir perdante, et Thomas Bach s'est engagé à le faire », explique une source.
Paris n'aurait peut-être plus les moyens en 2028
Si le CIO privilégie Paris plutôt que Los Angeles pour 2024, c'est parce que, toujours selon le Wall Street Journal, la capitale française n'est pas certaine d'obtenir les fonds publics nécessaires quatre ans plus tard, et que les propriétaires des terrains où serait construit le village olympique ne pourraient pas attendre quatre ans supplémentaires. Des problèmes que ne rencontre pas la ville californienne, puisque la candidature ne repose pas sur un financement public et que toutes les infrastructures existent déjà ou sont en construction. De plus, attendre 2028, permettrait à LA de rénover son aéroport et de construire de nouvelles voies de chemin de fer. En échange de ces quatre ans d'attente supplémentaire, le Comité olympique américain réclamerait toutefois une indemnité au CIO. Reste désormais à connaître l'avis des villes qui envisageaient une candidature en 2028 (Toronto, Budapest, Berlin, Milan, Madrid, Doha, Casablanca, Melbourne, Buenos Aires...) et qui vont devoir attendre 2032...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
68 commentaires - Olympisme : Paris en 2024 et Los Angeles en 2028 ?
  • Si on pouvait ainsi couper court aux magouilles et aux pots-de-vin, ce serait un progrès remarquable.
    Je n'aurai probablement plus l'âge d'être présent sur le terrain, mais je souhaite bonne chance à Paris.

  • J'espère que ce n'est qu'une rumeur et que nous échapperons à cette menace : si non c'est encore les contribuables qui vont trinquer.
    Demandez donc aux savoyards d'Albertville pendant combien de temps ils ont payé !
    Dommage que l'on ne sache pas faire du sport ... pour le sport ... mais pas pour la frime et certainement enrichir quelques vautours.

    je suis savoyard et nous sommes contents d'avoir eu les JO , ce qui a permis de développer certaines stations et surtout les infrastructures des routes et autoroutes et l'économie se porte très bien...........
    quand on avance ce genre d'argument c'est parler pour ne rien dire.............................

  • il y as des choses plus urgentes
    que d'organiser des jeux speudo olympiques
    oubliais ces merdes
    avec tout ce pognon faites des choses utiles !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    duconno , va apprendre l'orthographe

  • du pain et des jeux , pauvre humanité !

    Quand on parle de jeux dans cette phrase, n'est ce pas pour les jeux d'argent ?

    Du latin "Panem et circences" (Juvénal, Satires) : du pain et des jeux du cirque (courses de chars, combats de gladiateurs, naumachies), offerts au peuple pour le contenter.

    j'aime mieux du pain et des jeux plutôt que la famine et la guerre

  • non pas de J.O à Paris,on n en veut pas.Pas d argent à gaspiller,les français en ont besoin, et puis c est toujours les mêmes qui devraient en profiter alors NON....

    Râler râler râler ! C'est bien français, ça. Et ça m'agace !