Noël Le Graët soutient Sylvain Ripoll

Noël Le Graët soutient Sylvain Ripoll©Media365
A lire aussi

Benoît Conta, Media365 : publié le mercredi 28 juillet 2021 à 18h14

Noël Le Graët a tenu à apporter son soutien à Sylvain Ripoll, sélectionneur de l'équipe de France lors des Jeux d'été.

Quelques minutes après la lourde défaite concédée par l'équipe de France face au Japon (0-4), synonyme de fin d'aventure olympique, Noël Le Graët a accepté de tirer le bilan de la compétition. Et le président de la Fédération française de football n'est pas vraiment surpris par le fiasco tricolore. 

« Malheureusement c'était inévitable. On n'a pas pu avoir l'équipe espoirs. Je tire un coup de chapeau aux joueurs, ils ont donné le meilleur mais ils n'étaient pas préparés. Malgré les difficultés pour constituer la liste, j'ai préféré envoyer une équipe plutôt que de déclarer forfait mais on n'avait pas d'espoirs. Les scores sont lourds, on prend beaucoup de buts. Je le répète mais c'était inévitable... », démarre le patron de la 3F, dans les colonnes du Parisien. 



Incapable de trouver la bonne alchimie au sein d'un groupe déplumé, Sylvain Ripoll échappe au courroux de son président. « Il est certain qu'il n'a pas eu la tâche facile. Partir pour un stage de deux ou trois jours, jouer les amicaux puis se lancer dans le bain avec une équipe de dernière minute... C'était perdu d'avance, note Le Graët, qui maintient sa confiance en son technicien. Bien sûr il n'y a aucun problème. Si on gagnait tous nos matchs, tout le temps, ce serait trop facile. Il peut arriver qu'on gagne, parfois qu'on perde. »


Des dates Fifa pour Paris 2024 ?

Une phrase forcément un peu lunaire, notamment après un Euro Espoirs durant lequel les Bleuets n'avaient pas non plus briller, en juin dernier. Mais pour Noël Le Graët, la priorité sera surtout d'avoir la meilleure équipe possible lors des prochains Jeux, à Paris, en 2024. « Il faut impérativement que les JO soient des dates Fifa, lance-t-il, prêt à férailler dans ce dossier. je vais intervenir le plus rapidement possible pour que la Fifa prenne une décision mondiale, pas seulement française. Il serait logique que l'équipe olympique puisse s'appuyer sur les joueurs sélectionnés. Aujourd'hui ce n'est pas le cas, les clubs ont la possibilité de dire non. Je suis partisan pour que ce ne soit que des moins de 20 ans, en majorité, mais il faut coordonner les calendriers, que la Fifa impose les dates. » Le combat est lancé. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.