Natation (séries) : Qualification pour Ndoye Brouard, Tomac et le relais 4x100m nage libre

Natation (séries) : Qualification pour Ndoye Brouard, Tomac et le relais 4x100m nage libre©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 25 juillet 2021 à 14h19

Yohann Ndoye Brouard et Mewen Tomac ont tous deux validé leurs billets pour les demi-finales du 100m dos quand le relais 4x100m nage libre sera au rendez-vous de la finale. Béryl Gastaldello, Jordan Pothain et Jonathan Atsu sont restés à quai.



Yohann Ndoye Brouard et Mewen Tomac n'ont pas été timorés sur le 100m dos. Pour leurs premiers Jeux Olympiques, les deux nageurs tricolores se sont invités en finale de la distance avec la manière. Présent dans la dernière série, Yohann Ndoye Brouard est allé chercher la première place en 53''13 devant Evgeny Rylov et Ryan Murphy (53''22). Peu de temps avant, Mewen Tomac a été le plus résistant face au Chinois Jiayu Xu. (52''70) Deuxième en 53''49, le natif d'Evreux a également validé son billet pour les demi-finales. Respectivement sixième et dixième des séries, les Tricolores auront une carte à jouer pour s'ouvrir les portes de la finale dans une distance dominée par Kliment Kolesnikov (52''15). La course aux médailles, le relais 4x100m nage libre sera en plein dedans ce lundi ! Alors que Florent Manaudou a été laissé au repos, Clément Mignon, Maxime Grousset, Charles Rihoux et Mehdy Metella ont pris la deuxième place de leur série (3'12''35) derrière l'Italie, qui a signé le meilleur temps (3'10''29). Avec le quatrième temps des séries, les Bleus n'ont pas manqué le coche.

Gastaldello, Pothain et Atsu s'arrêtent en séries

En début de programme dans cette soirée japonaise, Béryl Gastaldello a tout donné mais ne verra pas les demi-finales du 100m dos. Deuxième de sa série en 1'00''69 derrière la Finlandaise Mimosa Jallow (1'00''06), la nageuse tricolore n'a signé que le 23eme temps des séries. Une distance qui a vu le record olympique d'Emily Seebohm à Londres en 2012 être battu trois fois ! La Canadienne Kyle Masse l'a amélioré une première fois (58''17) avant de voir l'Américaine Regan Smith faire encore mieux (57''96) mais c'est la recordwoman du monde, Kaylee McKeown, qui a eu le dernier mot (57''88). Sur le 200m nage libre, les Bleus n'ont pas connu plus de réussite. Dernier de sa série en 1'47''75, Jonathan Atsu a dû se contenter du 28eme temps des séries quand Jordan Pothain, cinquième de sa course en 1'46''75, ne prend que le 20eme place, loin derrière le Sud-Coréen Sunwoo Hwang (1'44''62).


Schoenmaker frappe fort, Ledecky répond présent

Le bassin du Centre Aquatique de Tokyo s'annonce rapide. A l'occasion des séries du 100m brasse, Tatjana Schoenmaker a affolé le chronomètre. La Sud-Africaine a tout simplement battu le record olympique et le record d'Afrique de la distance en 1'04''82 et relègue Lydia Jacoby et Lilly King à sept dixièmes de seconde. Les demi-finales seront sans doute l'occasion pour l'Américaine, qui détient le record du monde, de remettre les pendules à l'heure. Grande favorite du 400m nage libre, Katie Ledecky n'a pas forcé son talent. L'Américaine a signé le meilleur temps des séries en 4'00''45, à quatre secondes de son record du monde établi lors des Jeux Olympiques de Rio. Elle devance de plus d'une seconde la Chinoise Bingjie Li (4'01''57, nouveau record d'Asie) et l'Australienne Ariarne Titmus (4'01''66). Là aussi, les demi-finales devraient être l'occasion de hausser le ton en vue de la finale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.