Natation (H) / Manaudou : " Quatre médailles olympiques, c'est cool "

Natation (H) / Manaudou : " Quatre médailles olympiques, c'est cool "©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le dimanche 01 août 2021 à 10h30

Médaillé d'argent sur le 50m cette nuit à Tokyo, Florent Manaudou a savouré cette nouvelle médaille olympique pour lui, alors que le Français se verrait bien continuer l'aventure à Paris en 2024.



Florent Manadou peut avoir le sourire. Derrière l'intouchable Caeleb Dressel, le Français s'est paré d'argent cette nuit sur le 50m, lui qui revient d'une pause de deux ans après les Jeux d'été 2016 à Rio. « Ça va être dur de parler. Je rêvais d'avoir une médaille, une troisième consécutive sur le 50m. Je me suis arrêté, je suis revenu... C'était une année difficile au niveau des chronos. Franchement, c'était compliqué. Ça prouve qu'il n'y a pas besoin de se prendre la tête parfois, il faut juste nager. Le corps sait faire. Je pense à tous les gens avec qui j'ai été chiant, parce que je n'arrêtais pas de parler de natation et j'étais négatif pendant beaucoup de mois. Je suis content, quatre médailles olympiques, c'est cool. Je suis fier de moi, d'avoir fait une médaille bien sûr, mais c'est beaucoup plus que ça. J'ai voulu prendre du plaisir après Rio, j'ai fait du hand, j'ai été beaucoup critiqué parce que c'est le jeu », a notamment reconnu le nageur.

« Envie de faire les Jeux dans mon pays »

« L'entraînement, c'est hyper important, mais il faut aussi prendre du plaisir dans la vie. Je suis heureux de faire ces Jeux, ça s'est joué à peu de choses, j'ai des longs bras. Ce n'est jamais facile de gagner une médaille olympique, de garder l'attention sur un 50m, elle (sa compagne Pernille Blume, ndlr) a deux médailles (sur cette distance), j'en ai trois, c'est parfait. Je stressais plus pour elle que pour moi, c'est très difficile à gérer, a également expliqué Manaudou, au micro de France Télévisions. (...) Paris 2024 ? J'ai envie de faire les Jeux dans mon pays, je ne sais pas encore le niveau de performance que j'aurai mais j'ai envie de faire les Jeux avec du public, de partager toutes mes années de pratique et de bonheur avec le public français. On verra ce que sera le résultat, le bonheur sera certainement ailleurs à Paris, mais j'aimerais bien évidemment ramener une médaille, c'est le but ultime. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.