Macron répond aux sportifs sur la baisse des budgets

Macron répond aux sportifs sur la baisse des budgets©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 16 novembre 2018 à 12h42

Interpellé sur la baisse du budget dans le secteur du sport, Emmanuel Macron a rédigé une lettre pour répondre aux craintes des sportifs.

Avec en tête de liste Martin Fourcade, de nombreux sportifs de haut-niveau se sont élevés depuis quelques semaines pour critiquer la mesure concernant la baisse des subventions ainsi que le sort réservé aux 1 600 conseillers techniques. 401 athlètes avaient alors rédigés une lettre ouverture à l'attention d'Emmanuel Macron. Un mois après, le président de la République a répondu dans une lettre qu'a réussi à se procurer L'Equipe. Le quotidien sportif a dévoilé les grandes lignes de cette réponse. « L'Etat est présent à vos côtés et accompagne chaque sportif, professionnel comme amateur, dans notre pays. C'est tout l'honneur de notre système de formation et d'encadrement, qui doit sans cesse tendre vers une meilleure efficacité. Tel est le sens de la réorganisation de la gouvernance du sport français, actuellement en cours, et de la grande concertation auprès du mouvement sportif qui l'accompagne », écrit le chef de l'Etat.

Macron : « Le budget 2019 traduit l'engagement de l'Etat pour le sport »


Macron est également revenu sur la mesure de supprimer 1 600 postes. Pour le Président, il n'a jamais été question d'une telle coupe de la part de son Gouvernement. « Je tiens à vous assurer qu'il n'a jamais été question de supprimer 1 600 postes d'encadrement technique, auxquels vous tenez légitimement, et je suis surpris que vous ayez pu être informés du contraire. » Il assure pourtant qu'il va falloir changer le statut des conseillers techniques « afin de mieux répondre aux attentes des clubs et des bénévoles ». Emmanuel Macron a terminé en rappelant sa politique concernant le sport durant son mandat avec notamment une agence nationale du sport en charge du haut niveau et du sport pour tous, à partir du 1er mars 2019. « J'ai souhaité que le budget 2019 traduise l'engagement sans précédent de l'Etat en faveur du sport de haut niveau avec 55 millions d'euros de mesures nouvelles pour la haute performance et le développement des pratiques ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.