Lutte : Les espoirs de titre s'envolent pour Larroque

Lutte : Les espoirs de titre s'envolent pour Larroque©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le lundi 02 août 2021 à 05h20

Battue dès son entrée en lice par la Mongole Batttsetseg Soronzonbold, Koumba Larroque ne sera pas en mesure d'aller chercher la médaille d'or des 68kg, qui était son ambition.



Enorme désillusion pour Koumba Larroque !Sacrée championne d'Europe dans la catégorie des 68kg en avril dernier, la lutteuse tricolore a vu ses ambitions de titre olympique à Tokyo s'évanouir dès son premier combat face à la Mongole Battsetseg Soronzonbold. Pourtant, grâce à un bon mouvement dans la première reprise, Koumba Larroque a fait la course en tête dans ce combat. Un résultat que la Tricolore a conforté dès le début de la deuxième reprise. Mais un moment de déconcentration à quelques secondes du terme de la rencontre a permis à Battsetseg Soronzonbold de saisir sa chance. Avec un tombé parfaitement exécuté la représentante de la Mongolie a mis un terme prématuré à la confrontation, un tombé étant l'équivalent d'un ippon au judo. Tout espoir de médaille n'était pas encore perdu pour Koumba Larroque, qui devait toutefois espérer un très bon parcours de son adversaire pour espérer prendre part à un combat de repêchage pouvant mener à une médaille de bronze. « Il lui restait 30 secondes donc elle a essayé de marquer autant qu'elle pouvait. Elle est partie sur une prise de risque. Ça a fonctionné et, après, je n'ai pas pu sortir, a déclaré la Tricolore au micro de France Télévisions peu après son combat. Je me sentais hyper stressée. Je ne sentais pas non plus hyper bien car je n'ai pas dormi de la nuit mais je me sentais quand même prête. Ces derniers temps, je ne la voyais pas souvent en compétition donc je ne sais pas forcément ce que ça va donner. On verra... Si c'est pour aujourd'hui et que je suis repêchée, tant mieux. Sinon, tant pis ! » Une possibilité de repêchage qui s'est envolée lorsque Battsetseg Soronzonbold est tombée en demi-finales contre la Nigériane Blessing Oborududu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.