Les Jeux paralympiques finalement disputés devant du public ?

Les Jeux paralympiques finalement disputés devant du public ?©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 23 août 2021 à 13h58

Alors que les Jeux paralympiques de Tokyo sont censés se disputer à huis clos en raison de la flambée des cas de Covid-19 au Japon, des écoliers pourraient tout de même assister à la compétition.



Touché par une vague sans précédent de contaminations au Covid-19, le Japon, qui a enregistré ces derniers jours un record de 25 000 cas quotidiens, s'apprête à accueillir les Jeux paralympiques (24 août-5 septembre) avec beaucoup d'inquiétude. Treize départements sont en état d'urgence, dont celui de la capitale, qui a de nouveau enregistré plus de 5 000 cas samedi. Et c'est la première fois que Tokyo enregistre plus de 5 000 cas lors de quatre jours consécutifs. Et si la décision de disputer ces Jeux à huis clos a déjà été entérinée, ils pourraient tout de même se disputer devant des (jeunes) spectateurs. 130 à 140 000 écoliers pourraient ainsi être mobilisés, si les parents et les écoles y sont favorables, a ainsi déclaré Yuriko Koike, la gouverneure de Tokyo.

Le Comité d'organisation "totalement emballé"

"Cette génération est celle qui portera notre société dans le futur, et nous sommes totalement emballés par l'idée de leur proposer cette opportunité", a pour sa part déclaré dimanche Masa Takaya, porte-parole du Comité d'organisation japonais, lors d'une conférence de presse. Une initiative qui séduit aussi Andrew Parsons, le président du Comité international paralympique, à une condition : "Nous soutenons cette initiative, car nous pensons que ramener ces écoliers aux Jeux est un élément important de l'héritage qui va leur être laissé. Mais il est bien sûr impératif que ces enfants se rendent aux Jeux en toute sécurité." Ancien haut responsable de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le docteur Shigeru Omi, conseiller médical du gouvernement, avait lui rappelé il y a quelques jours qu'accueillir du public alors que la situation sanitaire est critique n'était pas une bonne idée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.