Les Jeux Olympiques reportés à 2021

Les Jeux Olympiques reportés à 2021©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 24 mars 2020 à 13h39

Après un entretien téléphonique ce mardi, le premier Ministre japonais et le président du Comité international olympique Thomas Bach se sont mis d'accord sur le fait de reporter les Jeux Olympiques de 2020 à 2021.




C'est une décision qui semblait inéluctable au vu de la pandémie de coronavirus qui a déjà fait plus de 17 000 morts à travers le monde. Les Jeux Olympiques d'été 2020, qui devaient se dérouler du 24 juillet au 9 août, auront finalement lieu à l'été 2021. Le premier Ministre japonais Shinzo Abe a officiellement fait la demande de report au président du Comité international olympique Thomas Bach lors d'un entretien téléphonique ce mardi, et ce dernier s'est dit d'accord « à 100% ». « Les Jeux Olympiques doivent être reprogrammés à une date après 2020 et au plus tard à l'été 2021 », précise un communiqué du CIO. Lundi, c'est l'ancien vice-président du CIO Dick Pound qui avait vendu la mèche dans les colonnes de « USA Today » en déclarant que « le report a été décidé". En fin de semaine dernière, le CIO avait annoncé qu'il se donnait un mois pour prendre une décision, mais les récents événements vont conduire à se décider plus rapidement que prévu. Une réunion extraordinaire du CIO va d'ailleurs se tenir en urgence pour entériner ce que Shinzo Abe et Thomas Bach se sont dits ce mardi.

Le Canada ne voulait pas venir

La pression était grande sur le CIO depuis plusieurs jours. Le Canada avait annoncé qu'il n'enverrait aucun de ses sportifs à Tokyo cet été, tandis que les puissantes Fédérations américaines d'athlétisme et de natation (les deux sports les plus importants des JO) avaient officiellement demandé que leur comité national olympique milite pour un report. Idem pour la Fédération française de natation, et pour les comités nationaux olympiques de Norvège, du Brésil, de Colombie, de Serbie, de Croatie et de Slovénie. Les raisons sanitaires ont logiquement primé et aucun sportif, spectateur ni journaliste du monde entier ne viendra donc cet été au Japon, un pays qui compte 42 décès liés au coronavirus à ce jour.

Des JO reportés, une grande première

« Les dirigeants s'ont d'accord sur le fait que les Jeux Olympiques de Tokyo pourraient être une lumière d'espoir pour le monde en ces temps troublés et que la flamme olympique (arrivée vendredi dernier au Japon, ndlr) pourrait devenir la lumière au bout du tunnel dans lequel se trouve le monde actuellement. Par conséquent, il a été convenu que la flamme olympique resterait au Japon. Il a également été convenu que les Jeux conserveraient le nom de Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020 », conclut le communiqué du CIO. A trois reprises durant l'histoire, les Jeux Olympiques d'été ont été annulés, à chaque fois à cause de la guerre (Berlin 1916, Tokyo 1940, Londres 1944). C'est en revanche la toute première fois qu'ils sont reportés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.