Lecointre et Retornaz ont eu un doute

Lecointre et Retornaz ont eu un doute©Media365
A lire aussi

Benoît Conta, Media365 : publié le mercredi 04 août 2021 à 10h58

Médaillée de bronze en voile, en 470, ce mercredi à Tokyo, Camille Lecointre et Aloïse Retornaz étaient un peu déçues de la tournure des évènements sur la dernière course.

« Un doute. » Médaillée de bronze en 470, ce mercredi à Tokyo, Camille Lecointre et Aloïse Retornaz avaient un petit goût amer en bouche après la dernière course. La raison ? Le fait d'avoir vu les Britanniques Hannah Mills et Elidih McIntyr, assurées d'être championnes olympiques, perdre des places durant la dernière course, notamment en faveur des PolonaisesAgnieszka Skrzypulec et Jolanta Ogar, ce qui aura permis à ces dernières de prendre la médaille d'argent, au détriment des Tricolores, 6e de cette course. Un dépassement polémique car après avoir doublé les Anglaises, l'une des deux concurrentes polonaises a fait un petit « coucou », bien visible à la vidéo, au bateau britannique, laissant penser à une manoeuvre volontaire. 




C'est dans ce cadre que la France a décidé de porter réclamation, à la fin de la course. « On a posé cette réclamation pour avoir accès au tracking et à la vidéo, car on avait un doute sur la manière dont les Anglaises ont perdu des places sur cette dernière course, explique Aloïse Retornaz, au micro de France TV. C'est notre droit, et on l'a pris. » Reste que le jury a rejeté cet appel. « On l'accepte, et on ne remet pas en cause le jury », souffle Retornaz. « Ils analysent et ils ont tranché pour laisser le classement tel qu'il était, ajoute Camille Lecointre. Ce n'est pas en notre faveur, mais on l'accepte. On a tout donné. Ce qu'on a donné, ça nous donne le bronze et on est quand même hyper contentes de cette médaille. Même si, forcément il y a un peu de déception... »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.