Le CIO retire une vidéo des JO 1936 de Berlin

Le CIO retire une vidéo des JO 1936 de Berlin©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki : publié le samedi 25 juillet 2020 à 17h36

Jesse Owens quadruple champion olympique sous les yeux d'Adolf Hitler, les JO 1936 de Berlin sont restés dans l'histoire. Mais le CIO les a maladroitement relayés afin de promouvoir la solidarité et l'unité...


Le Comité International Olympique n'a pu que reconnaître son erreur. Jeudi, un tweet de célébration des JO, reprenant les images de plusieurs éditions historiques, montrait notamment des vidéos de l'édition 1936 à Berlin. Avec le hashtag #StrongerTogether, littéralement "Plus forts ensemble", on lisait cette description : "A Berlin, en 1936, c'était le premier relais de la flamme olympique en direction du chaudron. Nous sommes impatients de vivre le suivant au Japon."

"Les images n'ont PAS été choisies pour célébrer spécifiquement cette édition"

Sauf que l'allumage de la vasque, ainsi que ces Jeux Olympiques, étaient marqués par la propagande nazie, ce qui contrastait particulièrement avec les exploits de Jesse Owens également relayés par le CIO dans la même vidéo. L'athlète américain noir avait été quadruple champion olympique en 1936, sur 100 m, 200 m, saut en longueur et relais 4x100 m. La symbolique de ses performances était forte, sous les yeux d'Adolf Hitler, même si c'est surtout le racisme dans son pays que Jesse Owens relevait dans ses mémoires : "Ce n'est pas lui qui m'a snobé, mais bien notre président. Et lorsque je suis rentré au pays, je ne pouvais pas m'asseoir à l'avant dans le bus, je ne pouvais pas vivre où je voulais."


Le mémorial d'Auschwitz a réagi à l'initiative du CIO, soulignant donc son côté inapproprié : "La dictature nazie masquait son racisme et son militarisme avec ces JO, en faisant croire aux spectateurs des autres pays que l'Allemagne était pacifique et tolérante." L'instance dirigeante de l'olympisme a retiré la vidéo puis s'est excusée sur Twitter "auprès de ceux qui ont pu se sentir offensés" : "Les images ont toutes été choisies pour délivrer un message d'unité et de solidarité, y compris celles des JO 1936 qui avaient été sélectionnées dans ce seul but, et PAS afin de célébrer spécifiquement cette édition."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.