Le CIO affiche sa satisfaction dans l'avancement du projet Paris 2024

Le CIO affiche sa satisfaction dans l'avancement du projet Paris 2024©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 28 mars 2018 à 21h45

Face à des alertes venues de l'Etat concernant le budget, le CIO a assuré Paris 2024 de sa confiance à l'occasion d'une réunion.

Quelques mois après l’attribution des Jeux Olympiques d’été de 2024 à Paris, et de ceux de 2028 à Los Angeles, le Comité International Olympique avait rendez-vous ce mercredi avec les dirigeants du Comité d’Organisation de la Capitale pour faire un point sur les divers ajustements nécessaires aux plans initialement prévus. Une réunion qui s’est déroulée dans un contexte particulier suite à la « note d’alerte » que des experts mandatés par l’Etat a mis en avant de possibles, voire probables dépassements de budget dans le cadre de la construction de plusieurs équipements, notamment la piscine et le village olympique. « Je suis sûr qu'il y aura des moments difficiles mais pour le moment les signaux sont au vert, a assuré en conférence de presse Pierre-Olivier Beckers-Vieujant, responsable de Paris 2024 au sein du CIO. Nous sommes rassurés sur l’avancement des travaux. Paris 2024 a abattu énormément de travail depuis Lima. Ce n’est pas toujours le cas… On peut travailler ensemble. Le CIO ne vient pas pour superviser les travaux finis ou non mais vient pour co-construire et s’engager sur toute la durée de la préparation des Jeux à construire et soutenir Paris 2024 afin de livrer des Jeux extraordinaires, spectaculaires. »

Le CIO ouvert à des changements dans les plans initiaux

Alors que les experts mandatés par l’Etat se sont également prononcés pour l’abandon du projet de centre des médias, la question du village olympique, qui seront tous deux transformés en logements à l’issue des Jeux Olympiques et Paralympiques, a été au cœur des discussions. Et l’idée d’adapter la construction aux demandes réelles fait son chemin. « Nous avons passé en revue l’ensemble des points : infrastructures, gouvernance, marketing, héritage, programme des sports… Sur aucun de ces points nous n’avions la volonté, ni le désir d’aboutir aujourd’hui, a ajouté le responsable du CIO. Ce serait trop rapide. Dans beaucoup de domaines, il y a des possibilités d’évolution. Nous souhaitons prendre les décisions avec sérénité dans les mois qui viennent. Il y a une échéance en juin mais ce n’est pas une date butoir. »

Estanguet : « Etre au rendez-vous de Jeux spectaculaires »

L’optimisme a également été de mise du côté du président du Comité d’Organisation de Paris 2024, Tony Estanguet. « Nous sommes dans une phase d’ajustements. On a envie de prendre les bonnes décisions et envie de se donner du temps jusqu’à la fin de l’année pour avoir la vision la plus claire de Paris 2024, assure celui qui sera le patron des Jeux. Nous avons envie d’utiliser 2018 comme une année de transition. Pour affiner le projet, l’ajuster, l’optimiser et être au rendez-vous de Jeux spectaculaires. On pose tout sur la table, les risques potentiels, financiers et on regarde précisément avec les différentes études qui remontent. Les élus du territoire veulent aussi qu’on respecte le budget. C’est un enjeu prioritaire pour nous tous, pour le CIO, pour Paris 2024, pour les élus. A nous de trouver le meilleur modèle. » En tout cas, Paris 2024 ne veut pas connaître les mésaventures des précédentes organisations et, pour cela, Tony Estanguet a un plan. « Ce que je retire des dernières éditions des Jeux, c’est que ce qui pose problème au comité d’organisation, ce sont tous les changements en cours de route, assure l’ancien triple champion olympique. Une fois partis, il faut être sûrs de notre coup, aller au bout. » Une ambition qu’il va falloir tenir dans les six années à venir.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.