Judo : La mère d'Agbegnenou "ne sait jamais si elle a gagné ou perdu"

Judo : La mère d'Agbegnenou "ne sait jamais si elle a gagné ou perdu"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 28 juillet 2021 à 00h16

Discipline ô combien délicate à appréhender pour les profanes, le judo n'est toujours pas assimilé par la propre famille de Clarisse Agbegnenou. Sa maman l'a admis sans mal, tout à sa joie après l'or olympique de sa fille.



La mère de Clarisse Agbegnenou a fait une confession désarmante de fraîcheur, lorsqu'elle a été invitée à réagir au sacre olympique de sa fille mardi à Tokyo (pour RMC) : "On n'y connaît rien en judo, donc quand on la voit par terre, on ne sait jamais si elle a gagné ou perdu. Je la félicite, elle a travaillé pour. Vouloir, c'est pouvoir. Elle la voulait et elle l'a eue, donc je lui tire mon chapeau ! C'est une fille de 28 ans, mais elle écoute ses parents. Je n'ai pas de mots, je lui ai juste dit 'Wahou' !" Après avoir dû se contenter de l'argent il y a cinq ans à Rio, face à la même adversaire, la quintuple championne du monde a réalisé son rêve et ému la France entière en fondant en larmes dès la fin de son combat, ce qui contrastait avec son incroyable concentration encore quelques secondes plus tôt.

"Elle sera toujours la fille à maman"

"Même si elle vit dans son foyer à elle, elle sera toujours la fille à maman, reprend la mère Pauline. A part le premier combat, les trois autres ont été une torture pour tout le monde. Heureusement, ça s'est bien terminé. Bravo à elle, bravo aux parents aussi, on va être un peu égoïstes !" On n'est jamais mieux servis que par soi-même. "Elle met en oeuvre les conseils, c'est parfait. Qu'elle continue à m'écouter ! Je l'aime beaucoup, elle le sait."


La nouvelle championne olympique, dès la fin de son combat, ne manquait d'ailleurs pas de saluer son clan, en direct sur France 2 : "Merci pour votre soutien, merci de vous être levés aussi tôt, merci d'avoir répondu à mon appel quand j'étais peut-être en détresse. Vous êtes les meilleurs, je vous aime tellement. Je vais bientôt rentrer pour fêter ça !" Le tout dans un nouveau concert de chaudes et magnifiques larmes de bonheur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.