JO : Riner, Fourcade, Mayer... Plus de 350 sportifs signent une lettre ouverte à Macron

JO : Riner, Fourcade, Mayer... Plus de 350 sportifs signent une lettre ouverte à Macron©Media365

Rédaction Sport365, publié le jeudi 18 octobre 2018 à 19h49

Plusieurs centaines de sportifs ont réclamé davantage de moyens dédiés au sport dans une lettre ouverte au président de la République Emmanuel Macron. Un budget qui est actuellement débattu au Parlement...

« La famille du sport français est en danger ! » Voilà notamment comment Teddy Riner, Martin Fourcade, Kévin Mayer et plus de 380 sportifs français se sont adressés au président de la république Emmanuel Macron, dans une lettre ouverte diffusée jeudi sur le site internet du Parisien, alors que le budget dédié au sport est actuellement débattu à l'Assemblée nationale. « La France accueillera les Jeux olympiques de Paris 2024 avec un objectif de 80 médailles, est-il rappelé. Tokyo, c'est demain, sans oublier les Jeux de Pékin pour les sports d'hiver en 2022 ! L'annonce de la suppression de 1 600 cadres techniques d'Etat d'ici 2022 et la réduction du budget sport pour 2019 sont contradictoires avec l'objectif des performances attendues et désastreuses pour l'héritage qu'on laissera aux nouvelles générations », peut-on également lire.

« Garantir la réussite de demain »


La révélation d'une lettre de cadrage où Edouard Philippe demandait fin juillet au ministère des Sports la suppression de 1600 ETP (équivalents temps plein) d'ici 2022 n'a en effet pas arrangé un contexte déjà tendu entre le gouvernement et le mouvement sportif. Mais si Roxana Maracineanu, qui a succédé à Laura Flessel, a assuré depuis qu'aucun CTS (conseillers techniques et sportifs mis à disposition des fédérations et des ligues) ne perdrait son poste, il reste encore à savoir qui de l'Etat ou des fédérations sportives prendra en charge leur rémunération. « Nous souhaitons toutes et tous le maintien d'un encadrement public au sein de nos disciplines sportives afin de garantir la réussite de demain lors des prochaines échéances sportives internationales et olympiques pour la France », insistent les sportifs issus des fédérations olympiques et non olympiques, de toutes disciplines (dont 19 champions olympiques). Concernant le budget du ministère prévu dans le projet de loi finances 2019, il plafonne à 451 M€, soit 30 M€ de moins sur un an. Insuffisant pour le signataires, qui se disent « très inquiets ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.