JO : Des athlètes américains veulent plus de liberté d'expression aux Jeux

JO : Des athlètes américains veulent plus de liberté d'expression aux Jeux©Media365

Marie Mahé : publié le dimanche 28 juin 2020 à 16h00

Les athlètes américains souhaitent avoir une plus grande liberté d'expression aux Jeux Olympiques. Une demande formulée à travers un communiqué, ce samedi.



Plus de liberté d'expression lors des Jeux Olympiques ? C'est en tout cas le souhait de certains athlètes américains, à travers le conseil des athlètes du Comité olympique et paralympique des États-Unis (USOPC). Dans sa démarche formulée ce samedi, ce dernier a d'ailleurs reçu le soutien d'un certain John Carlos. Sur le podium du 200m, celui-ci avait été exclu des Jeux Olympiques de Mexico, en 1968, après avoir, sur le podium et en compagnie de son compatriote Tommie Smith, levé son poing ganté en guise de soutien au mouvement Black Power et contre la ségrégation raciale. L'USOPC demande ainsi au Comité international olympique (CIO) la suppression des règles qui interdissent aux athlètes toute « manifestation ou propagande politique, religieuse ou raciale », pendant toute la durée du plus prestigieux des événements sportifs.

« Les athlètes ne seront pas réduits au silence plus longtemps »

A travers un communiqué, le conseil des athlètes du Comité olympique et paralympique des Etats-Unis a ainsi notamment écrit : « Les athlètes ne seront pas réduits au silence plus longtemps. Carlos et Smith ont tout risqué pour défendre les droits de l'Homme et leurs convictions, et ils continuent à inspirer chaque génération. Il est temps que les mouvements olympique et paralympique honorent leur courage plutôt que de dénoncer leurs actes. Les Comités internationaux olympique et paralympique ne peuvent continuer à punir ou écarter les athlètes qui prennent la parole pour défendre ce en quoi ils croient, en particulier quand ces convictions incarnent les objectifs de l'olympisme. » L'USOPC souhaite ainsi une « collaboration transparente » avec les athlètes et les groupes d'athlètes, de la part des instances sportives. En ce moment, les Etats-Unis, mais également le reste du monde, sont en proie à de nombreuses manifestations, suite à la mort de George Floyd, il y a tout juste un mois à Minneapolis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.