JO de Tokyo : Le village olympique devient un cauchemar immobilier

JO de Tokyo : Le village olympique devient un cauchemar immobilier©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mardi 02 février 2021 à 23h33

Alors que le village olympique doit être converti en logements à l'issue des Jeux de Tokyo, des acheteurs s'estiment lésés par le report, et réclament réparation.

 

C'est l'un des (très) nombreux problèmes posés par le report d'une année des Jeux olympiques de Tokyo, initialement prévus en 2020 mais qui, en raison de la crise sanitaire, se dérouleront du 23 juillet au 8 août prochains. A l'issue de cette olympiade japonaise, les installations du village olympique, où vont être hébergés plus de 10 000 athlètes et autres officiels, doivent être converties en appartements. Et environ 900 logements avaient déjà été vendus avant l'annonce du report des Jeux. 24 acheteurs ont décidé de saisir le Tribunal de première instance de la capitale japonaise pour demander à différents promoteurs immobiliers une indemnisation, leur emménagement étant retardé d'une année.  

"Beaucoup ont vendu leur ancien appartement"

"Nous avons demandé à engager des discussions, mais ils ont répondu que ce n'était pas nécessaire, a déclaré leur avocat, Hironobu Todoroki, rapporte l'AFP. En raison du report, les enfants de certains acheteurs seront obligés de changer d'école lorsqu'ils pourront enfin emménager dans leur nouvel appartement. Beaucoup ont également vendu leur ancien appartement pour contracter un prêt afin de financer le nouveau." Certains appartements de ce projet de 18 hectares qui s'étend le long de la baie de Tokyo, et proposent une vue imprenable sur la capitale japonaise, sont estimés à plus d'1,34 million d'euros. Mais le village olympique servira-t-il vraiment ? Alors que les rumeurs d'annulation des Jeux de Tokyo se sont multipliées ces dernières semaines, notamment suite à un article du Times assurant que le gouvernement japonais l'avait déjà acté, le président du comité d'organisation a réaffirmé qu'ils auraient bien lieu. "Les JO se dérouleront quoi qu'il arrive. Nous devons dépasser les débats sur le fait de les tenir ou pas. La question, c'est de savoir comment nous les organiserons. Réfléchissons à cette occasion à un nouveau genre de Jeux olympiques", a ainsi affirmé Yoshiro Mori mardi. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.