JO de Tokyo - Bernardoni : "On y va pour emmerder tout le monde"

JO de Tokyo - Bernardoni : "On y va pour emmerder tout le monde"©Media365

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 07 juillet 2021 à 17h30

Convoqué avec l'équipe de France afin de disputer les Jeux Olympiques de Tokyo, Paul Bernardoni a exprimé certaines ambitions, ce mercredi en conférence de presse. Il aspire à ce que le groupe dirigé par Sylvain Ripoll soit performant lors du tournoi.


Avant l'entrée en lice de l'équipe de France pour le tournoi de football des Jeux Olympiques de Tokyo (21 juillet au 7 août), face au Mexique le 22 juillet, Paul Bernardoni a fixé certaines ambitions pour la sélection tricolore qui sera dirigée par Sylvain Ripoll. Même si, sur le papier, elle paraît moins armée que d'autres sélections, le portier d'Angers espère créer la surprise dans la compétition. "Cela fait très longtemps que l'équipe de France n'a pas participé aux JO (1996, ndlr). J'en parlais ce midi avec Lucas Tousart, on a commencé l'aventure avec le groupe il y a quatre ans et on est là pour la finir. On a une grosse envie de bien faire et d'être performant", a-t-il expliqué en conférence de presse, ce mercredi.

"Pourquoi pas, à notre tour, faire rêver un peu de monde ?"

Forcément, la liste remaniée en raison des clubs désireux de conserver des joueurs peut être considérée comme un frein aux ambitions, mais Bernardoni n'en a pas tenu compte au moment de répondre à une question orientée sur une possible médaille. "Je pense qu'honnêtement, on y va pour emmerder tout le monde et être performants. Je ne vais pas dire qu'on est une équipe surprise, mais pourquoi pas ? On a un groupe avec beaucoup de talent", a jugé le natif d' Évry. En ce sens, les présences d'André-Pierre Gignac, Florian Thauvin et Téji Savanier dans le groupe sont à souligner selon lui. "C'est génial que des joueurs avec ces carrières et ce potentiel soient comme des gosses et nous rejoignent dans notre rêve. Ils sont totalement inclus", a-t-il assuré, à propos des deux éléments des Tigres et du milieu de terrain de Montpellier.


En outre, après l'élimination des Bleus lors du Championnat d'Europe face à la Suisse en huitièmes de finale du tournoi continental, Bernardoni a mis en exergue la responsabilité de ce groupe. "On sait ce qu'on représente, on va au bout du monde pour faire les Jeux. On a envie de vivre une belle histoire, comme l'équipe de France qui nous a fait rêver au Mondial 2018. Pourquoi pas, à notre tour, faire rêver un peu de monde ?"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.