JO 2024 : " Sans doute des dépassements de coûts " selon Maracineanu

JO 2024 : " Sans doute des dépassements de coûts " selon Maracineanu©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 06 mai 2020 à 11h43

La ministre des Sports Roxana Maracineanu a reconnu que la pandémie de coronavirus allait sans doute engendrer des dépassements de coûts pour l'organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Alors que le comité d'organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 sait qu'il sera scruté par beaucoup de Français en matière de budget, la pandémie de coronavirus va sans doute provoquer des dépassements de coûts. C'est en tout cas ce qu'a reconnu mardi la ministre des Sports Roxana Maracineanu. « Sans doute y aura-t-il des dépassements de coûts mais sachez que tout cela est contrôlé activement par toutes les parties prenantes, toutes les collectivités", a tout de même précisé l'ancienne nageuse, avant de poursuivre : « Le comité d'organisation des Jeux olympiques ne gère pas son budget tout seul mais est soumis à un contrôle strict, collaboratif entre l'Etat et toutes les collectivités qui sont parties prenantes et s'il y a des ajustements à faire, nous les voterons et nous les acterons tous ensemble. Mais aujourd'hui ce modèle était déjà en rupture par rapport au modèle classique »

Un budget prévisionnel de 6,8 milliards d'euros

L'entourage de la ministre a ensuite expliqué à l'AFP que cette hausse de coûts serait due à la hausse des prix dans le bâtiment en Ile-de-France en raison de la crise du coronavirus. « Ce n'est pas mesurable dans l'immédiat, mais nous sommes vigilants », précise-t-il. Le budget prévisionnel de Paris 2024 est pour l'heure de 6,8 milliards d'euros : 3 milliards pour les équipements et 3,8 milliards pour l'organisation. Les équipements sont financés pour moitié par les investissements de l'Etat et des collectivités, alors que l'organisation est financée par des recettes privées. A titre de comparaison, le budget des Jeux Olympiques de Tokyo était de 11,5 milliards d'euros, avant l'annonce de leur report d'un an, qui va engendrer des coûts supplémentaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.