JO 2024 : Les Jeux en clair sur France TV

JO 2024 : Les Jeux en clair sur France TV©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le mardi 23 avril 2019 à 11h49

Delphine Ernotte, présidente du groupe France Télévisions, a annoncé ce lundi que l'intégralité des JO de Paris 2024 serait diffusée en clair sur les chaînes du service public grâce à un contrat d'exclusivité signé avec le détenteur américain des droits de diffusions Discovery, qui retransmettra de son côté les Jeux en intégralité sur Eurosport. A noter que le contrat paraphé par France TV comprend également les Jeux d'hiver de Pékin 2022.

Au terme d'un marathon de plusieurs années pour l'attribution des droits, le service public a finalement raflé la mise. Ce dimanche soir, Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, a confirmé que l'intégralité des droits de diffusions des Jeux Olympiques de Paris 2024 avaient été attribués au groupe du service public. La totalité des épreuves olympiques pourra donc être suivie en clair sur France 2, France 3 mais aussi les chaînes Premières, canaux de diffusions d'Outre-Mer, ainsi que sur une chaîne numérique créée pour l'occasion. Un accord conclu avec les détenteurs américains des droits, le groupe Discovery, qui co-diffusera les Jeux en intégralité sur ses chaînes payantes du panorama télévisuel hexagonal, Eurosport. « C'est un succès majeur pour le service public », s'est réjouit Delphine Ernotte, qui a également obtenu les droits des Jeux d'hiver de 2022 à Pékin.


Un investissement XXL pour une couverture nationale

Si le secret était bien gardé par les heureux élus, c'est que la signature d'un contrat d'exclusivité pour les premiers jeux parisiens depuis un siècle constitue un coup majeur pour France Télévisions. Car pour Discovery, l'idée de laisser la totalité des droits à un seul et unique acteur n'était pas nécessairement la seule option en vue. L'idée de morceler les droits en distribuant notamment les sports collectifs tels que le basket ou le football à d'autres acteurs, comme TF1 ou M6, avait été imaginé avant que France TV ne prenne définitivement la pole et ne signe lundi soir un partenariat XXL, qui n'inclut toutefois pas les droits des Jeux Paralympiques.



La somme d'un tel contrat n'a pas encore été dévoilée par les différents signataires, mais le montant pourrait être particulièrement élevé. En 2017, Discovery indiquait que les droits de Paris 2024 pourraient valoir « au minimum le prix payé pour une Coupe du Monde de football. » Ainsi, si France Télévisions a dépensé 50 millions pour l'obtention des droits pour Rio 2016, la facture devrait être bien plus salée pour un événement historique sur le territoire français dont les retombées attendues sont très importantes.

Tony Estanguet : « France Télévisions a une culture olympique »

Présent lors de la signature du partenariat, Tony Estanguet, président du comité d'organisation des Jeux de Paris, s'est félicité du pacte signé avec les chaînes du service public. « France Télévisions diffuse les Jeux depuis longtemps et a une culture olympique. Cela nous donne une force de frappe très intéressante parce que le service public a la possibilité de mettre des moyens importants, avec plusieurs chaînes et une couverture sur tout le territoire », a notamment commenté le triple champion olympique. Avant de reconnaître que « France Télévisions est un partenaire naturel » dans l'objectif de promotion et de couverture sur le spectre le plus large possible.

Eurosport, 3000 heures de diffusions

En parallèle de la diffusion en clair, Eurosport, chaîne payante du groupe Discovery, diffusera également l'intégralité des Jeux. Et la « Home of the Olympics » voit les choses en grand, avec plus de 3 000 heures d'épreuves diffusées en deux semaines. « Nous serons en direct de la première minute de la cérémonie d'ouverture à la dernière de la cérémonie de clôture », a commenté Jean-Briac Perrette, PDG de Discovery. Là aussi, les deux chaînes (Eurosport 1 et 2) seront mobilisées, ainsi que plusieurs chaînes événementielles dédiées à des disciplines en particulier.

Les cérémonies, point d'orgues des audiences

Pour France Télévisions, au-delà de la diffusion des 32 disciplines au programme, les cérémonies d'ouverture et de clôture seront l'un des enjeux majeurs de l'olympiade parisienne. A titre d'exemple, la BBC One, qui avait diffusé les cérémonies en clair lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012, avait réalisé une audience de 24 millions de téléspectateurs, soit les huitièmes et neuvièmes audiences de l'histoire. Pour France Télévisions, le rendez-vous est donc déjà pris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.