JO 2024 : Certains sites revus et corrigés

JO 2024 : Certains sites revus et corrigés©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 04 octobre 2018 à 19h50

Tony Estanguet a présenté au Comité International Olympique un plan revu et corrigé des sites pour les Jeux Olympiques de 2024, qui seront organisés à Paris.

Les plans initiaux ne seront pas respectés. Face aux risques de débordements budgétaires, le comité d'organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 a été contraint de revoir partiellement sa copie quant à la localisation des épreuves dans la métropole parisienne. Des évolutions que Tony Estanguet a présenté en longueur à la commission exécutive du CIO en marge du congrès de l'institution, actuellement organisé à Buenos Aires. Si les grands concepts restent en place avec un premier pôle centré sur Paris et un deuxième autour du Stade de France, des ajustements ont dû être fait pour rester dans les clous du budget initialement alloué aux Jeux de Paris 2024, en attendant que le CIO donne son aval d'ici la fin de l'année 2020 pour les sports invités au programme olympique, qui nécessiteront des installations supplémentaires pas encore prévues.

L'AccorHotels Arena finalement dédiée au basketball, Le Bourget réduit

Si la Tour Eiffel sera un des lieux incontournables des JO organisés dans la Capitale, avec le beach-volley, le triathlon et le marathon, la « Dame de Fer » accueillera près de chez elle le judo et la lutte. L'utilisation du Grand Palais éphémère, structure qui accueillera des manifestations culturelles durant la rénovation du Grand Palais, a été entérinée et accueillera l'intégralité des épreuves de ces deux sports de combat en lieu et place de l'AccorHotels Arena, qui sera dévolue à l'accueil d'un seul sport, le basketball. Autre site touché par les modifications préconisées par plusieurs rapports, celui du Bourget n'accueillera finalement pas les épreuves de badminton qui sont transférées dans la future Arena 2, qui sera construite dans le nord de Paris suite à l'abandon du projet de salle proche de l'AccorHotels Arena.

Les plans pour la piscine olympique validés

Autre pierre d'achoppement autour du budget pour les Jeux Olympiques de Paris 2024, la piscine qui accueillera les épreuves de natation a été lourdement modifiée dans le plan présenté par Tony Estanguet. Alors qu'un complexe flambant neuf installé en face du Stade de France, seul lourd investissement dans des infrastructures sportives prévu dans les plans initiaux, devait être construit, une solution moins coûteuse a été validée par le comité d'organisation. Si les installations pour le plongeon et le water-polo seront construites en dur comme prévu, la natation sera bien accueillie dans un bassin couvert éphémère installé autour de tribunes et avec deux bassins d'entraînement qui seront provisoires. Le comité d'organisation a également confirmé sa volonté de financer à 100% ces installations revues et corrigées pour limiter le poids financier des installations sur les collectivités locales. Des plans revus à la marge mais qui mettent en avant le souci de maintenir le budget sous contrôle après plusieurs éditions des JO marquées par d'importants débordements.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.