JO 2021 : Pfizer et BioNTech vont donner des vaccins aux sportifs

JO 2021 : Pfizer et BioNTech vont donner des vaccins aux sportifs©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le jeudi 06 mai 2021 à 16h00

Ce jeudi, les laboratoires Pfizer et BioNTech se sont engagés à fournir des vaccins aux sportifs, encore non protégés et qui participeront aux Jeux Olympiques d'été 2021 de Tokyo au Japon (23 juillet - 8 août).



La préparation des JO suit son cours. Initialement prévus du vendredi 24 juillet au dimanche 9 août derniers, ces Jeux Olympiques d'été de Tokyo au Japon avaient été reportés, en raison de la pandémie de coronavirus, et ils se tiendront du vendredi 23 juillet au dimanche 8 août prochains. Alors que le Covid-19 continue de sévir, notamment d'un point de vue local, la population japonaise est d'ailleurs très inquiète à la perspective d'organiser ce prestigieux événement sportif. Toujours est-il que ce jeudi, les laboratoires Pfizer et BioNTech se sont manifestées et ont fait une promesse, celle de donner des vaccins contre le coronavirus à tout participant à ces JO qui n'aurait pas encore été justement vacciné au sein de son propre pays. Dans un communiqué commun et partagé par l'AFP, les deux entreprises ont ainsi notamment indiqué qu'elles « se coordonneront avec les comités olympiques à travers le globe » afin de pouvoir organiser au mieux cette fameuse distribution. Jusqu'à présent, le Comité international olympique a toujours refusé de rendre la vaccination obligatoire pour ces JO.

Une nouvelle saluée par Thomas Bach

De plus, le CIO n'a également jamais tenu à réclamer une priorisation des sportifs, à ce niveau-là, évoquant l'éthique pour justifier sa décision. Toutefois, cela n'empêche pas, depuis désormais plusieurs mois, l'instance d'encourager un maximum de sportifs à se faire justement vacciner. Quant aux deux fameuses entreprises, elles ont précisé, toujours dans ce communiqué, que les premières livraisons de leur vaccin BioNTech-Pfizer seraient susceptibles de débuter « fin mai où c'est possible », « en vue de s'assurer que les membres des délégations participantes reçoivent leur deuxième dose avant leur arrivée à Tokyo ». Cité dans ce communiqué, Thomas Bach, président du Comité international olympique, a tenu à saluer cette nouvelle : « Ce don de vaccins est un autre instrument dans la boîte à outils des mesures qui aideront à faire de ces Jeux Olympiques et paralympiques de Tokyo 2020 un évènement sûr et sécurisé pour tous les participants, tout en affichant notre solidarité avec notre hôte, le Japon. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.