JO 2021 : Le patron jette un froid

JO 2021 : Le patron jette un froid©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, publié le samedi 11 avril 2020 à 08h15

Il n'est pas absolument certain que les Jeux Olympiques puissent se tenir à l'été 2021. Le patron de l'organisation de Tokyo fait plus preuve d'un excès de prudence qu'autre chose, mais tel a été son discours vendredi.



Les Jeux Olympiques ont beau avoir été décalés de 2020 à 2021, pourquoi auraient-ils lieu à coup sûr ? La pandémie de coronavirus a tant échaudé le monde que les organisateurs se veulent extrêmement prudents et ne repoussent pas à nouveau le pire, comme l'a exprimé Toshiro Muto en conférence de presse : « Je crois que personne ne peut dire si la situation sera sous contrôle ou non en juillet 2021. On n'est pas dans la position de pouvoir répondre à cette interrogation. » Pour rappel, les JO ont été reportés d'un an, presque au jour près (début prévu le 23 juillet 2021).

Diniz : « Le plus difficile, c'était le doute » 

« On a pris cette décision, donc tout ce qu'on peut faire, c'est travailler dur pour préparer ces Jeux Olympiques dans un an », conclut laconiquement Muto. Tous les athlètes étaient soulagés d'apprendre qu'une nouvelle date était fixée, à l'image de ce que nous disait Yohann Diniz la semaine dernière : « Le plus difficile, c'était le doute. Le compte à rebours continuait, mais la préparation stagnait, tu ne sais pas si tout le travail va servir à quelque chose... Et encore, moi, j'avais la chance d'être qualifié ! Psychologiquement, c'était compliqué. Désormais, il n'y a pas de stress. » Le Comité d'organisation vient donc d'en remettre un peu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.