JO 2020 : Un second report est impossible

JO 2020 : Un second report est impossible©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le jeudi 23 avril 2020 à 15h34

Yoshiro Mori, le président du Comité d'Organisation des Jeux Olympiques de Tokyo a annoncé qu'un report des JO au-delà de l'été 2021 est impossible. Une décision prise alors que cette possibilité avait été donnée à Shinzo Abe, le premier ministre japonais.



Après avoir annoncé les nouvelles dates des Jeux olympiques de Tokyo, Yoshiro Mori a repris la parole. Le président du Comité d'Organisation des Jeux olympiques s'est confié à l'agence Kyodo News. L'ancien premier ministre japonais a notamment annoncé qu'un report au-delà des dates annoncées pour l'été 2021 est impossible. « En pensant tant aux athlètes qu'aux problèmes pour l'organisation, il est techniquement difficile de reporter de deux ans » a confié l'octogénaire. Une déclaration qui fait écho à celle de Thomas Bach qui a annoncé que les Jeux olympiques sont prévus du 23 juillet au 8 août 2021 et qu'il est impossible de les voir se dérouler à une date ultérieure. Ces dates ont été choisies alors qu'un report à l'été 2022 avait été proposé à Shinzo Abe, le premier ministre japonais. Une solution que l'homme politique a refusé pour « suivre la voie d'un report d'un an.»

« Surmonter un des plus importants désastres que notre humanité a affronté »

Mais malgré ce report, les défis sont nombreux pour le comité d'organisation japonais. La question des sites retenus serait notamment épineuse. Et avec l'incertitude globalisée qui règne actuellement dans le monde du sport, Tokyo est face à un des plus grands challenges de l'histoire sportive. Une tâche acceptée avec courage par les institutions japonaises. « On hérite d'une mission très périlleuse. Si les Jeux de Tokyo se déroulent normalement, ça sera la preuve que nous avons surmonté un des plus importants désastres que notre humanité a affronté. » a avancé Yoshiro Mori. Alors que certains avis doutent de la tenue des JO à l'été prochain, l'organisation d'un tel événement dans le contexte actuel serait une réussite aussi importante que la décision de reporter la grande-messe du sport mondial.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.