JO 2020 : Pas de remise en cause pour les qualifications déjà acquises

JO 2020 : Pas de remise en cause pour les qualifications déjà acquises©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 27 mars 2020 à 09h40

Face au report d'un an des Jeux Olympiques de Tokyo, le CIO et les fédérations internationales ont confirmé que les athlètes ayant déjà obtenu leur qualification participeront bien aux épreuves.

C'était une crainte qui avait donné des frissons à de nombreux athlètes. Alors que le gouvernement japonais et le Comité International Olympique ont convenu de reporter à 2021 les Jeux Olympiques de Tokyo, la question de la validité des qualifications déjà effectuées s'était posée alors que 57% des quotas ont déjà été attribués. Ce jeudi, à l'occasion d'une réunion par visioconférence entre les responsables du CIO et des fédérations internationales concernées par les JO 2020, la situation a pu être éclaircie afin d'offrir plus de tranquillité aux athlètes dans leur phase, désormais allongée, de préparation.

Les qualifiés auront un an de plus pour se préparer

En effet, il a été décidé que les athlètes et équipes déjà qualifiées pour les Jeux Olympiques de Tokyo ne verront pas leurs billets remis en cause par ce report qui n'excèdera pas un an. Une décision basée sur les motifs d'équité sportive et, surtout, pour éviter le moindre risque de contestation devant la justice venant d'athlètes initialement qualifiés puis recalés. Toutefois, une question n'a pas encore été abordée par le CIO et les fédérations internationales concernées, celle des quotas encore à remplir pour Tokyo. Une décision à ce sujet sera prise ultérieurement et après aval du CIO par les fédérations internationales afin de distribuer dans les mois à venir les 43% de quotas restant à répartir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.