JO 2020 : Objectif élevé en VTT pour Mathieu van der Poel

JO 2020 : Objectif élevé en VTT pour Mathieu van der Poel©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 04 janvier 2020 à 16h00

Alors qu'il fera le déplacement à Tokyo pour prendre part aux Jeux Olympiques en VTT et pas en cyclisme sur route, Mathieu van der Poel s'impose un objectif élevé.

Mathieu van der Poel est un touche-à-tout. Le petit-fils du regretté Raymond Poulidor a déjà fait impression sur route mais il est également à l'aise en cyclo-cross, discipline dont il est le champion du monde en titre, mais également en VTT. En marge de la présentation de son équipe Alpecin-Fenix, anciennement Corendon-Circus, le Néerlandais a confirmé ses objectifs pour la saison à venir et vise haut pour les Jeux Olympiques. « La course olympique de VTT à Tokyo est peut-être mon plus gros et plus important objectif de la saison, a déclaré Mathieu van der Poel au quotidien belge néerlandophone Het Laatste Nieuws. Je vais également participer aux championnats du monde de VTT. Par rapport à l'an passé, ces Mondiaux auront lieu en Europe et c'est donc plus facile pour moi d'y participer. » En effet, la ville allemande d'Albstadt sera le lieu d'accueil de ces Mondiaux de VTT à la fin du mois de juin.

Faute de Vuelta, van der Poel visera les classiques

Une décision qui fait suite à ce qu'il considère comme une erreur en 2019, privilégier les Mondiaux sur route organisés dans le Yorkshire à la place de ceux de VTT, qui ont eu lieu à Mont-Saint-Anne, au Canada. « En fin de compte, j'avais pris la décision de prendre part aux Mondiaux dans le Yorkshire mais, avec du recul, j'ai opté pour les mauvais Mondiaux », assure Mathieu van der Poel. Mais, avant ce rêve olympique similaire à celui fait par Peter Sagan en 2016, le coureur de la formation Alpecin-Fenix espère montrer son talent sur les classiques, notamment le Tour des Flandres, faute de pouvoir espérer prendre part au Tour d'Espagne. « Nous sommes confiants quant au fait que nous pourrons prendre le départ des Strade Bianche et à Milan-Sanremo, a confié à Het Laatste Nieuws le manager de l'équipe néerlandaise Philip Roodhoft. En ce qui concerne l'Amstel Gold Race, nous devons encore en discuter avec l'organisateur Leo van Vliet. Nous avons également eu des discussions intéressantes avec ASO concernant Paris-Roubaix. » Mais, avant cela, Mathieu van der Poel entend finit fort la saison de cyclo-cross, lui qui compte 17 victoires en 18 courses disputées cet hiver.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.