JO 2020 : L'IAAF change la donne pour la qualification

JO 2020 : L'IAAF change la donne pour la qualification©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 10 mars 2019 à 21h20

Après avoir renoncé à l'appliquer pour les Mondiaux 2019, l'IAAF a décidé d'utiliser son nouveau classement mondial pour qualifier les athlètes pour les Jeux Olympiques de Tokyo, en plus du traditionnel système de minima.

La révolution lancée le 26 février dernier se matérialise. A l'occasion d'une réunion de son Conseil à Doha, qui organisera les prochains championnats du monde d'athlétisme, l'IAAF a validé les modalités de qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo avec un changement notable. En parallèle des traditionnels minima, l'instance mondiale instaure pour la première fois une voie de qualification supplémentaire basée sur le tout nouveau classement mondial. L'IAAF vise ainsi à qualifier la moitié des athlètes présents à Tokyo via la voie des minima et l'autre moitié par la voie du classement mondial.

Plus de temps donné aux athlètes pour se qualifier

En plus de ce changement dans les modalités mêmes de qualification, l'IAAF a également décidé de revoir les périodes durant lesquelles les athlètes devront réaliser les minima. Initialement prévue le 1er juillet 2019, cette fenêtre s'ouvrira le 1er mai 2019 afin de prendre en compte l'ensemble des meetings de la Diamond League et se terminera le 29 juin 2020, soit un peu plus d'un mois avant le début des Jeux Olympiques de Tokyo. Cette date sera valable pour toutes les épreuves sauf le marathon et le 50km marche, qui verront la fenêtre de qualification se terminer à la fin du mois de mai afin de laisser aux athlètes plus de temps pour se préparer à l'échéance olympique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.