JO 2020 : En 2021, les Jeux seront moins extravagants

JO 2020 : En 2021, les Jeux seront moins extravagants©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 14 juillet 2020 à 16h00

Président du Comité Olympique Japonais, Yasuhiro Yamashita a confirmé que les JO de Tokyo verront leur organisation modifiée pour tendre vers une plus grande simplicité.

Les Jeux Olympiques de Tokyo ne ressembleront pas à ce qui était initialement prévu. Alors que la crise sanitaire liée au coronavirus a poussé les autorités japonaises et le Comité International Olympique (CIO) à reporter les épreuves d'un an, du 23 juillet au 8 août 2021, l'organisation de l'événement sera également touchée par la situation sanitaire et économique. Alors qu'en juin dernier le patron des JO de Tokyo Toshiro Muto avait évoqué la possibilité de simplifier l'organisation de l'événement, le nouveau président du Comité Olympique Japonais (JOC) Yasuhiro Yamashita est allé dans le même sens. « Les Jeux, que j'ai connus auparavant, avaient l'habitude d'être magnifiques et extravagants. Mais je ne pense pas que le concept de ces Jeux poursuivra ces objectifs, a déclaré l'ancien champion olympique de judo lors d'une conférence de presse. La première priorité est d'être en sécurité. »

Le JOC en difficulté sur le plan économique

Alors que la pandémie de coronavirus a mis à l'arrêt le monde sportif pendant de longs mois, avec un redémarrage en douceur depuis quelques semaines, les instances tant fédérales qu'olympiques souffrent également de cette situation. Yasuhiro Yamashita n'a pas caché que, du point de vue économique, le JOC est en difficulté. « En ce qui concerne la prochaine année fiscale, la situation financière du JOC sera assez difficile, a ajouté l'ancien quadruple champion du monde de judo entre 1979 et 1983. Je pense qu'il est fort possible que nous devions envisager d'emprunter de l'argent. » Le président du JOC a ajouté que le report des Jeux Olympiques de Tokyo de l'été 2020 à l'été 2021 était une situation « qui ne devait pas se produire ». Des Jeux Olympiques moins extravagants, peut-être moins grandiloquents vont dans le sens des réformes voulues par le CIO, la crise sanitaire va permettre de tester cela grandeur nature.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.