JO 2016 - Athlétisme : Lavillenie dérape... puis s'excuse

JO 2016 - Athlétisme : Lavillenie dérape... puis s'excuse©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le mardi 16 août 2016 à 12h04

Visiblement très déçu par le comportement du public brésilien lors de la finale du saut à la perche, Renaud Lavillenie s'est lancé dans une drôle de comparaison avant de s'en excuser.



Si la finale du saut à la perche a été marquée par plusieurs péripéties, la dernière en date reste les sifflets à l'encontre de Renaud Lavillenie, opposé Thiago Braz Da Silva pour le titre olympique. Au terme du concours, la médaille d'or est revenu au Brésilien, qui a sauté 6,03m, pour le plus grand bonheur du public du stade olympique de Rio. Déçu, le perchiste français n'a pas mâché ses mots au micro de Canal +.
Lavillenie : "Ça fait ch... d'avoir un public de m...."
"Je suis quand même super content car c'est une médaille. C'est un concours, j'ai tout donné et je n'ai rien à regretter. Quand tu as 40 000 personnes qui sont là à te siffler, alors que tu es en train de tenter ta meilleure performance... Je comprends, et c'est tout à fait normal, que tout le monde soit pour Thiago, enfin ici du moins. Mais de là, à me siffler, c'est une ambiance de foot qu'on voit malheureusement trop souvent et là, c'est la 1ere fois qu'on voir ça en athlé. Je pense que la dernière fois qu'on a vu ça, c'est quand Jesse Owens a couru en 1936. C'est juste incroyable. Ça fait ch... d'avoir un public de m.... comme ça sur des JO parce qu'à côté, la compétition était juste énorme'', s'insurgeait Lavillenie.
Lavillenie, le Jesse Owens d'Auvergne ?
Sous le coup de l'émotion, l'athlète français s'est donc comparé à Jesse Owens, un sportif noir qui avait couru en 1936 aux Jeux Olympiques de Berlin alors que l'Allemagne était sous le régime nazi. Cependant, une fois la déception mise de côté, Lavillenie s'est excusé de cette comparaison via son compte Twitter. "Je suis désolé de cette mauvaise comparaison. C'était une réaction à chaud et j'ai compris que j'avais tort. Désolé à tous'', écrit Lavillenie.
 
0 commentaire - JO 2016 - Athlétisme : Lavillenie dérape... puis s'excuse
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]