Jeux Paralympiques : La "grande fierté" d'Ugo Didier

Jeux Paralympiques : La "grande fierté" d'Ugo Didier©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 25 août 2021 à 13h07

Deuxième du 400m nage libre, Ugo Didier a décroché la deuxième médaille du clan tricolore à Tokyo. Et le jeune Haut-Garonnais compte bien en ramener deux autres du Japon.



Après le bronze obtenu par Marie Patouillet en cyclisme sur piste, Ugo Didier a remporté mardi la deuxième médaille française de ces Jeux Paralympiques en décrochant l'argent sur 400 mètres nage libre, en catégorie S9. Le jeune nageur de 19 ans, qui finit derrière l'Australien Martin William, en a aussi profité pour battre le record de France de la spécialité, en 4'11"33. "C'est une grande fierté. Je suis hyper content de décrocher cette médaille. Au-delà de la médaille, je voulais améliorer mon meilleur temps, c'est chose faite de quatre secondes. Je suis très content, j'espère que ça lance bien l'équipe de France après la médaille en cyclisme", a-t-il ensuite confié en zone mixte, rapporte France Télévisions.

Né avec des pieds bots, des genoux recurvatum et une atrophie du quadriceps gauche, il visait initialement trois médailles d'or au Japon, sur le 400m ainsi que sur le 100m dos et le 200m quatre nages. Mais il ne cachait donc pas sa joie après avoir conquis cette breloque "bonus. Un bonus qui n'est pas négligeable. Je vise trois médailles, j'espère que ça va réussir." Le licencié du Cercle des nageurs de Cugnaux (Haute-Garonne) veut maintenant se concentrer sur sa prochaine échéance. "J'ai quand même quatre jours avant le 100 m dos. Ça me laisse un laps de temps à maîtriser, en positif comme en négatif. Ça peut être un piège quatre jours d'attente. Il ne va pas falloir que je me perde. Il va falloir que je cherche à développer de la vitesse. Là, on était plus sur un travail foncier, avec beaucoup de puissance sur les bras. Et là, il va falloir basculer sur de la vitesse, de l'explosivité, tout en gardant cette puissance dans les bras pour être le meilleur possible sur 100 m dos", a-t-il également confié, rapporte L'Equipe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.