Jeux olympiques : Thomas Bach fait le point

Jeux olympiques : Thomas Bach fait le point©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le jeudi 21 mai 2020 à 10h00

Depuis le report des Jeux olympiques de Tokyo, le monde de l'olympisme a les yeux tournés vers 2021. Mais attention aux faux-espoirs. Dans un entretien accordé à la BBC, Thomas Bach a évoqué une possible annulation et le huis clos.

Avec la pandémie de Covid-19, le monde s'avance dans l'inconnu. Et l'olympisme aussi. Après un report historique des Jeux olympiques de Tokyo, Thomas Bach a fait le point dans une interview accordée à la BBC. Le président du CIO a notamment évoqué le défi qui attend ses équipes pour l'été 2021. Et il a rappelé qu'il n'y avait aucune certitude concernant la tenue de la grande messe du sport mondial à l'été 2021. "Nous avons établi un principe : organiser ses Jeux olympiques dans un environnement sain pour tous les participants. Personne ne peut savoir à quoi va ressembler le monde dans un an ou même dans deux mois. Nous devons nous appuyer sur le travail des experts et prendre les décisions appropriées." Cela peut-il impliquer une annulation ? Oui si le délai d'un an ne peut pas être respecté. Et il s'en explique. "On ne peut pas employer indéfiniment plusieurs milliers de personnes au sein du comité d'organisation. Il n'est pas possible de changer le calendrier du sport mondial tous les ans. On ne peut pas placer les athlètes dans une telle incertitude."

Un huis clos ou une quarantaine sont possibles

Quoi qu'il en soit, ces JO déjà historiques vont se dérouler dans une atmosphère spéciale. Jusqu'au huis clos ? Pas si sûr tant cette solution viendrait remettre en cause l'idéal olympique. "On ne veut pas ça. A la base de l'esprit olympique, il y a la réunion des fans du monde entier. C'est pour cette raison que les Jeux sont uniques. Mais quand il viendra le temps de prendre une décision... Il faudra consulter les athlètes, l'OMS, nos partenaires japonais. Quoi qu'il arrive, ces Jeux olympiques seront différents. Ils doivent être différents." a précisé l'ancien escrimeur. Pour les athlètes qui pourraient participer aux JO, une quarantaine pourrait être imposée. Mais là encore, rien n'est sûr. Le destin des Jeux olympiques de Tokyo est encore loin d'être clair.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.