Jeux Olympiques de Tokyo : Pas d'autre report possible !

Jeux Olympiques de Tokyo : Pas d'autre report possible !©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 06 juin 2020 à 14h43

Un haut responsable du CIO a fait savoir samedi que s'il devait y avoir un nouveau report des Jeux de Tokyo, ils seraient définitivement annulés.

Les Jeux de Tokyo ont brûlé leur seul et unique joker. Si l'organisation se retrouvait dans l'obligation de reporter de nouveau ces JO qui devaient initialement avoir lieu cette année, en 2020, le CIO se verrait dans l'obligation d'annuler cette fois définitivement l'événement. Samedi, un haut responsable de l'instance a ainsi fait savoir qu'un nouveau report était impossible. « Les Jeux de Tokyo auront lieu en 2021 ou n'auront pas lieu », a indiqué le Belge Pierre-Olivier Beckers au cours d'entretien accordé au quotidien de son pays L'Avenir. Beckers, par ailleurs président de la Commission de coordination des Jeux de Paris 2024, est en réalité venu confirmer ce qu'avait déjà laissé entendre récemment le président du CIO Thomas Bach, à savoir que soit ces JO de Tokyo décalés d'un an en raison de la pandémie de coronavirus se déroulent l'année prochaine soit ils ne se dérouleront jamais. Pour Beckers comme pour Bach, il est en effet impensable de repartir sur une nouvelle date de nouveau, surtout au vu du chambardement qu'a déjà provoqué le premier report, au 23 juillet 2021.

Pour l'instant, le CIO écarte le huis clos

« Tenir à bout de bras un tel projet plus longtemps, avec des coûts colossaux et des milliers de personnes mobilisées, c'est inenvisageable, assure Beckers. De plus, il est indispensable de reprendre le calendrier sportif normal, afin de permettre aux grands événements de retrouver leur place. Toutes les fédérations sportives ont dû s'adapter au report des Jeux. On ne peut pas concevoir pareil chamboulement une seconde fois. » Le haut responsable belge se dit néanmoins « optimiste » sur la possibilité que ces Jeux 2021 reportés d'un an se déroulent cette fois aux dates prévues (du 23 juillet au 8 août 2021). Il faudra néanmoins attendre le printemps prochain pour connaître le verdict final (« si des questions subsistent encore »). Au même titre qu'il faudra encore patienter pour savoir si ces Jeux se dérouleront en public ou à huis clos. Mais là aussi, le CIO écarte pour l'instant cette antinomie que constitueraient des Jeux, rendez-vous ô combien populaire, disputés devant des tribunes vides.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.