Jeux Olympiques 2024 : Les sportifs français impatients

Jeux Olympiques 2024 : Les sportifs français impatients©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 16 décembre 2021 à 10h53

Après la présentation du projet de cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques 2024 sur la Seine, les sportifs français sont emballés.



Paris a donc innové. En 2024, il y aura une cérémonie d'ouverture de Jeux Olympiques novatrice et absolument unique. Le 26 juillet 2024 précisément, la Seine sera le théâtre de cette grande première qui devrait s'étaler sur 3 heures et 15 minutes, 6 kilomètres du pont d'Austerlitz à celui d'Iéna. Les athlètes de 200 pays défileront sur près de 160 barges et ce sera gratuit pour une partie du public. Cette cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Paris s'annonce grandiose et emballe déjà les sportifs français.

« Paris, c'est la cité des lumières, cette ville a un charme fou et j'ai des frissons rien qu'en regardant à quoi ressemblera la cérémonie d'ouverture. On parle souvent de rendre le sport accessible au plus grand nombre, tout ce monde qui pourra voir la cérémonie d'ouverture, c'est quelque chose de fou. J'en ai vécu une seule, à Tokyo, j'ai trouvé ça magique, là j'ai juste envie de retourner à l'entraînement pour me préparer et être sur la Seine, en 2024 », s'enflamme dans Le Parisien Romain Canonne, champion olympique d'escrime.

Fourcade : « Le fait que ce soit les athlètes qui, en défilant en premiers, vont ouvrir la cérémonie est aussi un symbole très fort »

« Ce qui me marque le plus, c'est la dimension populaire. On ne parle pas de 60 000 spectateurs dans un stade, mais de 600 000 qui seront sur les bords de Seine. Le fait que ce soit les athlètes qui, en défilant en premiers, vont ouvrir la cérémonie est aussi un symbole très fort », relève Martin Fourcade, quintuple champion olympique de biathlon et président de la commission des athlètes à Paris 2024, qui voudrait apporter sa petite touche. « Ce décor, ça ouvre les champs des possibles pour le spectacle, j'aime l'histoire de France mais on va pouvoir aussi y mettre du sport et montrer que le sport se mélange à merveille avec la culture. »

« En regardant ces images, on est forcément pressé d'y être»

Quant à Amandine Buchard, la double médaillée à Tokyo l'été dernier, elle s'y voit déjà. « Imaginer qu'on va vivre cette cérémonie avec un demi-million de personnes, c'est un truc de dingue », lâche la judokate. « En regardant ces images, on est forcément pressé d'y être, se réjouit de son côté la rameuse Claire Bové. Les Jeux à Paris deviennent de plus en plus concrets. » « On n'avait pas pu assister à la cérémonie d'ouverture à Tokyo, vivre ce moment à Paris, à l'extérieur du stade, sera unique. La démarche du comité d'organisation est appréciable, le message envoyé, très fort », indique Laura Tarantola, qui elle avait décroché l'argent au Japon avec Bové. Bon, encore un peu de patience, l'événement est pour dans plus de deux ans et demi...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.