Jeux de Paris : La FIBA veut voir les tournois de basketball changer de lieu

Jeux de Paris : La FIBA veut voir les tournois de basketball changer de lieu©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le jeudi 22 décembre 2016 à 18h40

Mécontente du choix de la Porte de Versailles pour accueillir la phase préliminaire des tournois de basketball lors des Jeux de Paris en 2024, la FIBA essaye de convaincre le COJO de modifier ses plans.



Les arbitrages du Comité d'Organisation de Paris 2024 (COJO) continuent de faire grincer des dents. Par rapport aux plans initiaux, plusieurs disciplines ont déménagé à l'image de la natation installée à la Paris-La Défense Arena ou encore le handball qui est exilé au Stade Pierre-Mauroy de Lille. Des choix qui, à moins de trois ans de l'échéance, sont encore contestés par certains fédérations internationales comme la FIBA pour le basketball. En effet, la discipline doit être organisée sur deux lieux distincts durant la quinzaine avec la phase préliminaire Porte de Versailles puis la phase finale à l'Accor Arena de Paris-Bercy. Une salle qui accueillera dans un premier temps les épreuves de gymnastique avant de céder la place au basketball. Or, mettant en avant les manques des halls du Parc des Expositions, notamment concernant l'éclairage, la climatisation et la hauteur sous plafond jugée insuffisante, la FIBA cherche à convaincre le COJO de revoir une nouvelle fois ses plans.

La FIBA lorgne sur l'Arena Porte de la Chapelle

Récemment interrogé en conférence de presse, le secrétaire général de la FIBA Andreas Zagklis n'a pas caché l'inconfort de l'instance vis-à-vis des plans actuels. « L'Arena Paris Sud 6 à Porte de Versailles est une option qui a été considérée. Il faut savoir qu'il s'agit d'un hall d'exhibition à l'intérieur duquel il faudrait construire une salle de basket, a confié ce dernier dans des propos recueillis par BasketEurope. Une salle qui serait plus petite, qui donnerait le sentiment d'être plus petite, mais qui permettrait d'avoir une expérience globale et tous les aménagements nécessaires, boutiques, restaurations. » Une conférence de presse durant laquelle Andreas Zagklis a assuré que « d'autres solutions sont à l'étude ». Et, selon les informations du quotidien Le Parisien, la fédération internationale de basketball a une idée très précise derrière la tête. Devant accueillir les épreuves de badminton et de gymnastique rythmique durant la quinzaine olympique, l'Arena Porte de la Chapelle sera l'enceinte de prédilection du Paris Basketball à la suite des Jeux. Or, la FIBA pousse pour que le COJO chamboule son organisation pour que sa discipline s'y installe pour la phase préliminaire avant de rallier Bercy mais aucun accord n'a encore été trouvé, l'institution dirigée par Tony Estanguet ne souhaitant pas revenir une nouvelle fois sur ce qui est prévu. Alors que les discussions doivent se poursuivre, elles s'annoncent tendues...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.