Handball : Les réactions de Gille et Krumbholz après le tirage au sort

Handball : Les réactions de Gille et Krumbholz après le tirage au sort©Media365

Guillaume MARION : publié le jeudi 01 avril 2021 à 13h25

Suite au tirage au sort des tournois olympiques de Jeux 2020 de Tokyo, les sélectionneurs des équipes masculines et féminines, Guillaume Gille et Olivier Krumbholz, ont donné leurs avis.



Ce jeudi, le verdict est tombé pour les équipes de France de handball qualifiées pour les Jeux Olympiques cet été. Ainsi, les joueurs de Guillaume Gille retrouveront dans le groupe A l'Argentine, le Brésil, l'Allemagne, l'Espagne et la Norvège à Tokyo. « Nous allons débuter face aux Argentins que nous n'avons pas eu l'occasion d'affronter ces dernières années. Les deux groupes sont très relevés. Connaître les noms des adversaires permet de se projeter sur l'enchaînement des matchs qui vont jalonner notre parcours olympique. Il y aura beaucoup d'adversité avec notamment la Norvège et l'Espagne que nous avons affrontées lors du dernier Mondial, sans oublier naturellement l'Allemagne. Se présentera aussi à nous le Brésil qui fut déjà notre adversaire, en quarts, aux JO de Rio puis lors des Mondiaux 2017 et 2019 », a notamment confié Gille, le sélectionneur, dans un communiqué envoyé par de la Fédération française de handball.

« Une équipe européenne passera à la trappe »

Du côté des féminines, les adversaires seront la Hongrie, l'Espagne, la Suède, le comité olympique russe et le Brésil dans le groupe B. « L'entraîneur de l'équipe japonaise a choisi le groupe A, ce qui laisse à penser que le groupe B est plus dense. J'observe que notre poule contient cinq équipes européennes. L'une d'entre-elles passera donc à la trappe avant les quarts de finale, a pour sa part déclaré Olivier Krumbholz, récemment médaillé d'argent lors du Championnat d'Europe 2020. Notre poule est plus épaisse mais nous évitons, par exemple, d'affronter la Corée du Sud, un adversaire toujours très piégeux en début de compétition. Nous disposerons de deux matchs face à la Norvège début juillet à Pau et à Bayonne. C'est donc une bonne chose de ne pas la retrouver immédiatement au premier tour des JO. Idem pour le Japon que nous affronterons certainement lors de la préparation terminale à Koshu. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.