Handball (F) : Krumbholz retient du positif, Darleux déçue et frustrée

Handball (F) : Krumbholz retient du positif, Darleux déçue et frustrée©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le jeudi 29 juillet 2021 à 17h10

Alors que les Bleues ont concédé le nul face à la Suède (28-28) et n'améliorent pas leur situation dans le tournoi olympique de handball féminin, Olivier Krumbholz retient le progrès de son équipe. Sa gardienne Cléopâtre Darleux, quant à elle, sort de cette rencontre avec beaucoup de frustration.



Les sentiments sont mitigés au sein de l'équipe de France féminine de handball. Après la défaite concédée face à l'Espagne, les Bleues ont redressé la tête mais ont concédé le nul face à la Suède (28-28), avec Grâce Zaadi qui a manqué le jet de sept mètres de la victoire à la dernière seconde. Interrogé par France Télévisions peu après le coup de sifflet final, Olivier Krumbholz s'est montré positif malgré un résultat qui ne fait pas les affaires de sa formation. « On a eu de très bonnes périodes. On a eu quelques trous d'air. On a été bien présents sur la fin du match, a confié le sélectionneur national. Globalement, on a fait un bien meilleur match que face à l'Espagne et je pense que c'était important de prendre au moins un point. » Aux yeux du technicien, « il y a tout lieu d'être satisfait » de la prestation de ses joueuses face à une équipe de Suède en forme depuis le début du tournoi olympique. « Je trouve que la Suède, qui n'avait pas perdu de points, est une très bonne équipe et on a réussi à la faire douter, à la faire déjouer, assure-t-il. On est plutôt satisfaits du résultat. » Un résultat qui laisse tout de même les Bleues à la quatrième place de leur groupe avec deux matchs encore à jouer.

Darleux : « De la frustration sur tout le match »

Une analyse qui tranche avec celle livrée par la gardienne Cléopâtre Darleux au micro de RMC au sortir du parquet du Stade National de Yoyogi. « Il y a de la frustration sur tout le match, pas que sur la fin parce c'est un fait de jeu avec Grâce qui a loupé le pénalty, a ainsi déclaré la Brestoise. C'est tout le match. On a été en difficulté, on n'a pas été en réussite et on a envie de l'être. On a encore pris beaucoup de buts. » La gardienne tricolore est également frustrée par sa prestation personnelle, elle qui a réalisé quatre arrêts sur les quinze tirs qu'elle a subi. « On avait envie de gagner ce match et ça nous met dans une position un peu plus difficile que ce l'on espérait, a résumé Cléopâtre Darleux. On a tellement travaillé pour ça, c'est l'aboutissement de la saison et on attend beaucoup. Du coup, tout le travail effectué pour produire ça, ça me fait ch... » Mais s'il y a du positif à tirer à ses yeux, c'est au niveau de la solidarité défensive. « On était vraiment solidaires en défense, on s'est vraiment battues, on n'a rien lâché. Il y a un peu cette déception de ne pas avoir fait un hold-up car gagner ce match, ça aurait été un hold-up, admet la gardienne tricolore. On a quand même un point et c'est un point très important car il reste Brésil et Russie et ce petit point pourrait faire la différence. » Avant cela, il faudra l'emporter lors de ces deux derniers matchs pour rallier les quarts de finale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.