Football (F) : Le Canada champion olympique après une séance de tirs au but irrespirable

Football (F) : Le Canada champion olympique après une séance de tirs au but irrespirable©Media365
A lire aussi

Romain Fiore, Media365, publié le vendredi 06 août 2021 à 17h26

Le Canada remporte l'or olympique face aux Suédoises. Après avoir été menées en première période, les Canadiennes se sont bien repris et ont égalisé sur penalty. Les deux équipes ont finalement du se départager sur une séance de tirs au but, où pas moins de sept tentatives ont été manquées (1-1, 3-2 t.a.b).

Après la médaille de bronze à Rio en 2016, les Canadiennes sont désormais championnes olympiques du tournoi de football féminin après l'avoir emporté dans un match aux deux visages, où finalement c'est aux tirs au but qu'elles se sont départagées. Pourtant, ce sont bien les Suédoises qui ont mis la pression dès le début du match avec un pressing haut, les Scandinaves ont tout de suite cherché à étouffer leur adversaire, à l'image de cette frappe de Rolfö qui déclenche à mi-hauteur et oblige la gardienne canadienne Stephanie Labbé à effectuer sa première parade du match (16e).

Les Blågult vont continuer à solliciter la gardienne adverse avec cette tête de Jakobsson qui la pousse à sortir une claquette au-dessus de sa transversale (29e). Mais la sanction est finalement arrivée pour les Nord-Américaines, avec la perte de balle de Rebecca Quinn au milieu de terrain à la suite d'un bon pressing de Caroline Seger, qui récupère et transmet directement à Asllani qui, sur le côté droit, sert d'un centre rasant Stina Blackstenius au premier poteau. L'ancienne attaquante de Montpellier ne se fait pas prier et ouvre son pied droit pour reprendre la frappe en première intention et la glisser sous les bras de Labbé (1-0, 34e).


Le Canada transformé en seconde période

Au retour des vestiaires, les Canadiennes vont complètement changer de mentalité, avec deux changements effectués par la coach Beverly Priestman. Elles vont se montrer plus offensives et même provoquer un penalty par l'intermédiaire de Christine Sinclair, fauchée dans la surface par la défenseuse suédoise Amanda Ilestedt. Pas convaincue, l'arbitre russe Anastasia Pustovoitova va consulter la VAR pour finalement accorder ce penalty. Comme lors de la demi-finale face aux américaines, c'est Jessie Fleming, la joueuse de Chelsea, qui transforme ce penalty, cette fois-ci c'est sur la droite de la gardienne qu'elle frappe et marque (1-1, 67e).

Un but qui va totalement métamorphoser les Canadiennes, qui vont avoir deux occasions coup sur coup dans la foulée du but, avec la frappe de Lawrence repoussée par Lindahl dans les pieds de Rose, qui déclenche dans le but vide. Mais c'est sauvé par la défense suédoise sur la ligne. Puis Jessie Fleming loupe de peu le doublé en tirant juste au-dessus (70e). Malmenés, les Scandinaves vont se reprendre grâce à des changements et par l'intermédiaire de Kosovare Asllani, toujours dans les bons coups et qui centre dans la surface en retrait pour Rolfö, qui reprend le ballon mais rase de peu le poteau de Lindahl (78e).


Une séance irrespirable

Les deux équipes, qui n'ont pas su se départager à l'issue du temps réglementaire, ont filé en prolongation. Les deux sélections vont se distinguer un peu plus lors de la seconde prolongation, avec Hurtig qui place une tête tout proche du second poteau, puis Huitema qui lui répond quelques secondes plus tard mais manque le cadre aussi. Score nul à l'issue des prolongations, les deux équipes se sont donc départagées à l'issue des tirs au but où les gardiennes ont pu s'illustrer, avec pas moins de deux arrêts de Labbé ainsi que de Lindahl. Mais au final, ce sont les Canadiennes qui l'emportent 3-2  sur un tir de Julia Grosso, après trois échecs consécutifs des Suédoises tombées sur une gardienne en forme olympique. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.