eSport : Les jeux violents ne pourront pas avoir leur place aux JO

eSport : Les jeux violents ne pourront pas avoir leur place aux JO©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le jeudi 19 avril 2018 à 17h55

Thomas Bach s'est exprimé au sujet de l'éventuelle intégration de l'eSport au programme des JO, assurant que les jeux violents n'y auraient pas leur place.

L'eSport pourrait-il être de la partie aux Jeux Olympiques de 2024, à Paris ? Le débat est en tout cas ouvert depuis un certain temps et risque indéniablement de gagner en intensité au fil des années. Thomas Bach a d'ailleurs donné son avis à ce sujet. Selon le président du CIO, s'il semble possible d'intégrer cette discipline au programme olympique, certains jeux vidéo n'y auront en revanche pas droit de cité. « La ligne rouge concernerait des jeux vidéo meurtriers, qui feraient la promotion de la violence ou qui contiendraient quelque forme de discrimination que ce soit, a ainsi prévenu Bach lors d'une visite en Inde. Ils ne pourraient être reconnus comme membres du mouvement olympique car ce serait contraire à nos valeurs et à nos principes. » A noter que l'eSport sera présent à l'occasion des Jeux asiatiques de 2022, qui se dérouleront en Chine.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.