Escrime (F) : Les sabreuses françaises en argent

Escrime (F) : Les sabreuses françaises en argent©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le samedi 31 juillet 2021 à 13h20

Battues en finale du sabre par équipes féminin par la Russie (45-41), Manon Brunet, Cécilia Berder, Charlotte Lembach et Sara Balzer permettent à la France de décrocher une 19eme médaille, en argent.



Une sixième médaille ce samedi pour la France, la quatrième en argent ! A l'instar des rugbywomen contre la Nouvelle-Zélande, les sabreuses sont tombées sur plus fortes en finale, en perdant 45-41 contre la Russie, pour offrir la première breloque à la France dans cette épreuve. Face à des Russes emmenées par la championne olympique Sofia Pozdniakova et la vice-championne olympique Sofia Velikaya, les Bleues, emmenées par la médaillée de bronze Manon Brunet, ont très bien résisté, avant de s'incliner.

La France a mené 20-14

Menées 10-9 à l'issue des deux premiers assauts, les Françaises ont pris les commandes après le troisième (15-12) après la victoire de Charlotte Lembach, qui disputait la dernière compétition de sa carrière, 6-2 sur Velikaya. Puis Brunet a battu Pozdniakova 5-2 et la France menait donc 20-14 après quatre assauts sur neuf. Mais Lembach a encaissé un terrible 11-3 contre Olga Nikita, et la Russie a repris la tête (25-23). Le début de la fin pour les Françaises, qui ont vu Cécilia Berder et la remplaçante Sara Balzer s'incliner de nouveau (35-28). Brunet et Berder ont remporté les deux derniers assauts, mais la Russie a tout de même réussi à aller décrocher la 45eme touche synonyme de médaille d'or. Après huit jours de compétition, la France compte 19 médailles, soit une de plus qu'à Rio (mais une médaille d'or en moins), grâce à cette magnifique journée de samedi.



Si vous avez manqué la matinée :

Manon Brunet repartira de Tokyo avec deux médailles ! Après le bronze en individuel, la sabreuse a participé à la qualification de l'équipe de France pour la finale de l'épreuve par équipes aux dépens de l'Italie. Une demi-finale qui a longtemps été à sens unique pour les Bleues. Mis à part un relais moins évident pour Charlotte Lambach face à Irene Vecchi, les Tricolores ont creusé un écart de seize touches à l'issue des six premiers assauts. Tentant le tout pour le tout, les Italiennes ont lancé leur remplaçante Michela Battiston... et ça les a totalement relancées. Opposée à une Charlotte Lambach en manque de confiance, la Transalpine a inscrit la bagatelle de 18 touches pour ramener son équipe à seulement trois longueurs. Heureusement, Manon Brunet a assuré face à Irene Vecchi avant que Cecilia Berder n'aille terminer le travail face à Rossella Gregorio. Avec cette victoire de six touches (45-39), les Tricolores assurent à l'équipe de France olympique une nouvelle médaille avant cette finale qui les opposera à la Russie, tombeuse de la Corée du Sud (45-26).

Les Bleues faciles face aux Etats-Unis

Pour leur entrée en lice dans le tournoi, Manon Brunet, Cécilia Berder et Charlotte Lembach ont pris le meilleur sur les Etats-Unis en quarts de finale. Si Mariel Zagunis a bien lancé l'équipe américaine face à la médaillée de bronze en individuel, Cécilia Berder a donné l'avantage à l'équipe de France. Les Bleues n'ont en suite plus lâché les rênes malgré un beau relais de Dagmara Wozniak face à Charlotte Lembach, qui a ramené les Etats-Unis à une seule touche. Toutefois, les Tricolores ont patiemment creusé l'écart. Charlotte Lembach face à Mariel Zagunis et Manon Brunet contre Dagmara Wozniak, n'ont concédé qu'une touche lors de leur relais avant que Cecilia Berder ne tremble pas au moment de conclure. Au final, s'imposer avec une marge de quinze touches (45-40).

(Avec .M.W)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.