Escalade (F) : Jaubert prend la sixième place, Garnbret sacrée

Escalade (F) : Jaubert prend la sixième place, Garnbret sacrée©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 06 août 2021 à 15h09

Après avoir bien démarré sur l'épreuve de vitesse, Anouck Jaubert a tout donné pour bien figurer sur le bloc et la difficulté mais prend la sixième place de la finale. Intouchable sur les deux dernières épreuves, la Slovène Janja Garnbret remporte le premier titre olympique de l'histoire de l'escalade féminine.

Difficulté : Garnbret est allée chercher le titre, Jaubert a fait de son mieux

Tout s'est finalement joué lors de la difficulté. Sur ce mur haut de quinze mètres sur lequel les candidates au titre olympique n'avaient qu'une chance de briller, Anouck Jaubert a tout donné. Mais, deuxième à s'élancer, elle n'a pu aller plus haut que la treizième prise. Avec ce résultat, la Tricolore n'a pris que la septième place de cette dernière épreuve, avec seule la Polonaise Aleksandra Miroslaw qui a fait une moins bonne performance. Favorite annoncée, la Slovène Janja Garnbret n'a pas fait mentir les observateurs. Avec 37 prises atteintes, cette dernière a dominé l'épreuve de difficulté devant la Sud-Coréenne Chaehyun Seo (35 prises) et l'Autrichienne Jessica Pilz (34 prises). Avec cinq points, Janja Garnbret est sacrée devant les Japonaises Miho Nonaka (45 points) et Akiyo Noguchi (64 points). Avec 84 points, Anouck Jaubert prend la sixième place finale.

Bloc : Résultat en demi-teinte pour Jaubert

Les trois blocs proposés aux huit finalistes ont posé bien des problèmes à Anouk Jaubert. Si elle a su atteindre la « zone » sur le premier parcours, elle a ensuite échoué sur les deux derniers. La Sud-Coréenne Chaehyun Seo et la Polonaise Aleksandra Miroslaw ayant toutes deux échoué sur les trois blocs, la Tricolore a pris la sixième place de l'épreuve. Avec deux « top » sur les deux premiers blocs puis la « zone » sur le troisième, Janja Garnbret a remporté cette deuxième épreuve et prend la tête du classement général devant Aleksandra Miroslaw et Miho Konaka, qui a pris la troisième place du bloc après avoir réalisé le même résultat sur la vitesse. Avec douze points, Anouck Jaubert pointe au quatrième rang du classement général avant l'épreuve de difficulté, lors de laquelle la Tricolore va devoir sortir le grand jeu pour espérer aller chercher une médaille.

Vitesse : Jaubert n'a rien pu faire face à Miroslaw

Anouk Jaubert démarre bien sa journée de finale olympique. Après avoir pris le meilleur sur la Slovène Janja Garnbret en 7''40 lors des quarts de finale, la Tricolore a enchaîné à l'occasion de son duel des demi-finales face à la Japonaise Miho Nonaka. Victorieuse de sa demi-finale en 7''51, elle a devancé son adversaire d'un quart de seconde pour s'assurer une place en finale et un score minimal dans cette première des trois épreuves de ce combiné, épreuve inédite au format créé pour ces Jeux d'été. Mais, lors de la finale face à Aleksandra Miroslaw, Anouk Jaubert ne pouvait strictement rien faire. En effet, la Polonaise a profité de cette finale pour aller chercher le record du monde de la vitesse en 6''84, soit quinze centièmes de seconde de mieux que la référence établie en novembre dernier par la Russe Iuliia Kaplina. Concédant deux secondes à Aleksandra Miroslaw, Anouk Jaubert fait mieux que limiter les dégâts lors de cette première étape avec la deuxième place, ce qui la met en position favorable avant le bloc et la difficulté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.