Dopage : La Russie continue la lutte... à distance

Dopage : La Russie continue la lutte... à distance©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, publié le dimanche 29 mars 2020 à 21h30

Face à la pandémie de coronavirus et ses restrictions, la Russie suspend ses contrôles antidopage. La RUSADA a communiqué officiellement sur le sujet, alors qu'un appel est en cours devant le Tribunal Arbitral du Sport.



Youri Ganus, le président de l'Agence antidopage russe (RUSADA), a annoncé l'arrêt provisoire des contrôles au vu du contexte : « Je tiens à vous informer que malgré la propagation de l'infection de coronavirus, nous continuons notre travail. Vous pouvez compter sur nous. En même temps, nous suivons évidemment les mesures de la Fédération de Russie. Nous avons donc suspendu les tests. On continue notre lutte contre le dopage à distance. Nous vous assurons un soutien complet à distance, avec des moyens modernes dans la formation, l'information et la sensibilisation dans la lutte contre le dopage. Nous sommes prêts à poursuivre notre travail et à vous apporter notre soutien à distance. »

La Russie à nouveau privée de JO

En décembre, la Russie a été à nouveau privée de toute compétition internationale par l'AMA (Agence Mondiale Antidopage) pour les quatre prochaines années, ce qui peut expliquer cette tentative d'élan de bonne foi - ou d'excès de zèle, c'est selon. L'affaire a été portée en appel devant le Tribunal Arbitral du Sport, qui devra donc se prononcer en vue notamment des JO 2021 d'été et JO 2022 d'hiver, ainsi que pour la Coupe du Monde 2022 de football.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.