Cyclisme : Les officiels ne reconnaissent pas la championne du monde... et la renversent !

Cyclisme : Les officiels ne reconnaissent pas la championne du monde... et la renversent !©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 27 juillet 2021 à 17h28

Mais où s'arrêtera la fatalité pour le cyclisme néerlandais à Tokyo ? Les événements malheureux se succèdent, dont les deux derniers qui ont concerné des incidents avec des officiels à l'occasion des entraînements d'avant-course.



Le cyclisme néerlandais vit un cauchemar depuis le début des Jeux, presque une immense caméra cachée. D'abord Annemiek van Vleuten qui, dimanche, a levé les bras en pensant célébrer une médaille d'or au terme de la course en ligne, alors qu'elle n'était que deuxième. Beaucoup moins amusant lundi, le combo de Mathieu van der Poel en VTT et de Niek Kimmann en BMX : le premier, on le sait, a chuté lourdement à cause du retrait d'une planche sur un saut (alors qu'elle était présente à l'entraînement) ; le deuxième a non moins violemment percuté un officiel lors de son entraînement (voir au-dessous). La rotule fêlée, il espère néanmoins être rétabli pour la course de jeudi. Et ce n'était pas fini : le coup de grâce est en effet arrivé mardi pour Anna van der Breggen.

En reconnaissance avant le contre-la-montre de mercredi, la championne du monde n'a pas été reconnue par les officiels japonais autour du parcours. Pris d'une forme de panique et d'une sévère crise d'autorité, ils ont tout simplement fait chuter Van der Breggen ! "Tout le monde a dû s'arrêter à cause d'une erreur de l'organisation, explique un témoin au site WielerFlits. Dans la confusion, Van der Breggen a été menacée puis renversée." Plus de peur que de mal, pas de blessure pour la coureuse qui défendra donc bien ses chances. Vivement que ces Jeux se terminent pour l'équipe des Pays-Bas de cyclisme, en espérant pour nos amis néerlandais que cette incroyable guigne ne se poursuive pas lors des épreuves sur piste, la semaine prochaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.