Coronavirus : Une réunion entre les fédérations internationales et le CIO dès mardi

Coronavirus : Une réunion entre les fédérations internationales et le CIO dès mardi©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 15 mars 2020 à 16h00

Face à la crise sanitaire que le monde traverse et qui perturbe la bonne marche des épreuves qualificatives pour les JO 2020, le CIO a convoqué les fédérations internationales dès mardi pour échanger sur le sujet.

Le Comité International Olympique (CIO) a décidé de jouer la carte de la transparence avec les fédérations internationales. Alors que le sport a pressé le bouton « pause » aux quatre coins du monde pour participer à l'effort nécessaire afin de lutter contre le Covid-19, le CIO a confirmé la tenue dès ce mardi d'une réunion téléphonique avec les représentants des fédérations internationales. Selon un porte-parole de l'instance basée à Lausanne joint par l'AFP, cette réunion exceptionnelle a pour but de « faire un point concernant les actions menées » en ces temps de crise. Ce rendez-vous offrira également aux fédérations internationales « l'opportunité de poser des questions » sur ce sujet qui est actuellement au cœur des préoccupations. Cette réunion va intervenir en pleine période d'incertitude face à la tenue même à la date prévue des Jeux Olympiques de Tokyo, malgré le volontarisme affiché ce vendredi par le Premier Ministre japonais Shinzo Abe.

Le problème des qualifications pour Tokyo 2020 à l'ordre du jour

Le tout étant mis en balance par l'avis que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pourra émettre dans les semaines ou mois à venir au sujet de la tenue même des JO en juillet et août prochain, Thomas Bach ayant assuré que le CIO se plierait à ces recommandations. Dans l'intervalle, plusieurs fédérations internationales, dont notamment celle de handball, ont décidé de reporter de plusieurs mois les Tournois de Qualification Olympique (TQO) permettant de distribuer les derniers sésames pour la capitale de l'« Empire du Soleil Levant », sans avoir la moindre certitude quant à la date à laquelle ces TQO pourront effectivement être organisés. Un souci dont le président du CIO Thomas Bach a confirmé qu'il posait « de sérieux problèmes » quant à la tenue des JO dans les meilleures conditions tout en assurant que son institution serait « flexible ». Cette réunion en haut lieu aura comme principal ordre du jour la mise en place de ces événements qualificatifs malgré le manque de visibilité concernant la fin de cette crise sanitaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.