Coronavirus : Une footballeuse japonaise préfère renoncer au relais de la flamme olympique

Coronavirus : Une footballeuse japonaise préfère renoncer au relais de la flamme olympique©Panoramic, Media365
A lire aussi

Marie Mahé : publié le lundi 23 mars 2020 à 20h30

Censée être la première relayeuse de la flamme olympique sur le sol japonais, la footballeuse locale Nahomi Kawasumi, actuellement aux Etats-Unis, a préféré renoncer se rendre sur place, en raison de la pandémie de coronavirus.



La pandémie de coronavirus qui ne cesse de progresser à travers la monde l'a contraint à changer ses plans. En effet, la footballeuse japonaise Nahomi Kawasumi, championne du monde en 2011, a préféré se retirer du relais de la flamme olympique, comme elle l'a elle-même annoncé, sur Twitter, ce lundi. Ce relais doit officiellement commencer ce jeudi, à Fukushima au Japon. La joueuse se trouve actuellement aux Etats-Unis, elle qui évolue au Sky Blue FC dans le New Jersey. Pour justifier son choix, la milieu de terrain japonaise de 34 ans, qui aurait dû être la première relayeuse selon Huffpost, a avoué qu'elle avait peur de contracter le coronavirus et de le propager : « Je me retire du relais de la flamme à cause du coronavirus. J'ai pris cette décision afin de ne pas causer de problèmes à mon équipe et à mes supporters. » Pour rappel, la flamme olympique est arrivée sur le sol japonais vendredi dernier. Quant aux Jeux Olympiques prévus du 24 juillet au 9 août prochains, ils pourraient être bel et bien reportés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.