Chine : Et si Sun Yang participait aux JO ?

Chine : Et si Sun Yang participait aux JO ?©Media365

Marie Mahé, Media365 : publié le lundi 03 mai 2021 à 21h40

La Fédération chinoise de natation a indiqué que tout nageur local champion du monde en 2019 sera automatiquement qualifié pour les JO. Sacré sur 200m et 400m nage libre, Sun Yang pourrait prétendre à une place, alors qu'il doit être entendu par le TAS, à la fin du mois, pour son affaire de dopage.



Sun Yang pourrait participer aux Jeux Olympiques d'été 2020 de Tokyo au Japon, qui auront lieu du vendredi 23 juillet au dimanche 8 août prochains. Pourtant, la star chinoise, triple championne olympique, est actuellement empêtrée dans une affaire de dopage. A ce propos, le principal intéressé sera d'ailleurs entendu, à la fin de ce mois de mai. Lors du mois de février 2020, le nageur avait écopé de la peine maximale, à savoir huit années de suspension, de la part du Tribunal arbitral du sport (TAS). Lui était alors reproché la destruction, à coups de marteau, d'un échantillon de son propre sang, à l'occasion d'un contrôle antidopage inopiné effectué à son propre domicile lors du mois de septembre 2018. Cette très lourde suspension avait alors privé Sun Yang des Jeux Olympiques d'été 2020 de Tokyo au Japon, initialement prévus du vendredi 24 juillet au dimanche 9 août derniers, mais reportés en raison de la pandémie de coronavirus.

Un champion du monde chinois en 2019 est automatiquement qualifié pour les JO

De plus, elle avait également mis fin à la carrière du nageur, aujourd'hui âgé de 29 ans. Rebondissement au mois de décembre dernier. En effet, à cette époque, la justice civile suisse avait alors annulé cette fameuse suspension, accusant alors un arbitre du Tribunal arbitral du sport d'avoir tout bonnement manqué d'impartialité. C'est entre le lundi 24 et le vendredi 28 mai prochains que le Chinois sera alors de nouveau entendu par le TAS, dans une audience, à deux mois de ces fameux JO. De son côté, jeudi dernier, la Fédération chinoise de natation (CSA) a publié un texte précisant ainsi les critères à prendre en compte pour permettre à ses nageurs de participer aux Jeux. Les heureux élus doivent, tout simplement, avoir remporté un titre aux championnats du monde en 2019 pour être « qualifiés d'office ». Par conséquent, Sun Yang, sacré, cette année-là, sur le distances du 200m nage libre et du 400m nage libre, peut donc prétendre à une place dans le collectif chinois. Pour le moment, selon la presse locale, le nageur ne ferait partie des convoqués par sa Fédération jusqu'au samedi 8 mai prochain, à l'occasion d'une préparation à ces JO.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.