Cérémonie d'Ouverture : Des porte-drapeaux de renom sont attendus

Cérémonie d'Ouverture : Des porte-drapeaux de renom sont attendus©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le vendredi 23 juillet 2021 à 12h05

Alors que les Jeux d'été de Tokyo vont s'ouvrir ce vendredi au Stade National de Tokyo, la parade des nations va permettre de voir des athlètes reconnus porter le drapeau de leur pays.



Elles seront 206 à défiler dans le Stade National de Tokyo. Si tous les athlètes engagés dans les Jeux d'été organisés dans la capitale japonaise ne seront pas au rendez-vous de la Cérémonie d'Ouverture, bon nombre d'entre-eux feront le déplacement. Comme le veut la tradition, la Grèce ouvrira le bal avec une délégation emmenée par le gymnaste Eletherios Petrounias et la tireuse Anna Korakaki. Car c'est une innovation voulue par le Comité International Olympique qui marquera ce grand défilé, qui respectera l'ordre alphabétique japonais. Après la Grèce et l'équipe olympique des réfugiés c'est... l'Islande et l'Irlande qui devanceront l'Azerbaïdjan et l'Afghanistan qui, dans l'ordre alphabétique anglais mais également français, arrive en premier. A l'occasion de cette Cérémonie d'Ouverture, de nombreux athlètes de premier plan ont reçu l'honneur d'ouvrir la voie à leurs compatriotes, à l'image du cycliste Elia Viviani, qui accompagnera la tireuse Jessica Rossi avec le drapeau de l'Italie dans les mains.

Fraser-Pryce, Kelmendi ou Taufatofua de retour

Double championne olympique du relais 4x100m nage libre, Cate Campbell ne manquera pas de porter le drapeau de l'Australie aux côtés du basketteur Patty Mills, champion NBA en 2014. Natif de Curaçao mais représentant les Pays-Bas, le triple champion d'Europe d'athlétisme Churandy Martina ouvrira le défilé néerlandais avec une skateboardeuse, Keet Oldenbeuving. Ayant des origines japonaises, le rugbyman Nathan Hirayama portera le drapeau du Canada aux côtés de la basketteuse Miranda Ayim, bien connue des supporters du club de Basket Landes. Double championne olympique du lancer du disque, Sandra Perkovic a répondu à l'appel de la Croatie aux côtés du tirer Josip Glasnovic. Comme elle l'avait déjà fait à Rio, la judokate Majlinda Kelmendi représentera le Kosovo avec Akil Gjakova. Shelly-Ann Fraser-Pryce doublera également pour la Jamaïque, cette fois aux côtés du boxeur Ricardo Brown. Un autre sportif portera une nouvelle fois le drapeau de son pays. Spécialiste du taekwondo, Pita Taufatofua emmènera la délégation des Tonga pour la troisième fois de suite, lui qui avait participé aux Jeux d'hiver de Pyeongchang en ski de fond. L'athlétisme sera également représenté par Mudinga Kambundji pour la Suisse ou encore Catherine Ibargüen pour la Colombie, qui n'a pas opté pour deux porte-drapeaux.


Les Etats-Unis et la France juste avant le Japon

S'il y en a bien une qui a été surprise d'être sélectionnée comme porte-drapeau, c'est bien Petra Kvitova. La joueuse de tennis tchèque sera aux côtés du basketteur Tomas Satoransky. Le tennis sera également représenté par Jelena Ostapenko pour la Lettonie Favori pour le titre olympique du triple saut, Hugues-Fabrice Zango va arpenter la piste du Stade National de Tokyo ce vendredi pour mener la délégation du Burkina Faso tout comme Yulimar Rojas le fera pour le Vénézuéla, aux côtés du karatéka Antonio Diaz. Nafissatou Thiam, tenante du titre de l'heptathlon, accompagnera le hockeyeur Felix Denayer pour emmener l'équipe de Belgique. Le nageur Laszlo Cseh portera le drapeau de la Hongrie avec l'escrimeuse Aida Mohamed, tout comme Chad Le Clos le fera pour l'Afrique du Sud avec la hockeyeuse Phumelela Mbande. A l'initiative du CIO, les deux prochaines nations-hôtes des Jeux d'été viendront conclure le défilé aux côtés du Japon. Les Etats-Unis ont désigné la basketteuse Sue Bird et le joueur de baseball Eddy Alvarez comme porte-drapeaux et devanceront la France, emmenée par Clarisse Agbegnenou et Samir Aït Said. Il sera alors temps au Japon, devant l'Empereur Hirohito, de mettre un terme à cette parade avec la lutteuse Yui Susaki qui accompagnera le premier joueur japonais à avoir intégré la NBA, Rui Hachimura. Il sera alors temps d'allumer la flamme olympique, avec le plus grand secret maintenu concernant l'identité du dernier relayeur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.