Canoë (F) : Delassus au pied du podium

Canoë (F) : Delassus au pied du podium©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le jeudi 29 juillet 2021 à 09h44

La Française Marjorie Delassus a terminé quatrième de la finale du canoë slalom, qui faisait son apparition aux Jeux Olympiques. La médaille d'or est revenue à l'Australienne née à Marseille Jessica Fox.



Marjorie Delassus au pied du podium ! Pour ses tout premiers JO, à 23 ans, dans une discipline qui fait son apparition au programme olympique, la Paloise a pris la quatrième place en canoë slalom. Cinquième des demi-finales, la Française a réussi un beau parcours, bouclé en 115"93 sans pénalité, et s'est alors classée deuxième, derrière la Britannique championne du monde 2017 Mallory Franklin, et n'avait pas de regrets à avoir. Il restait alors quatre concurrentes à passer. L'Allemande Andrea Herzog s'est intercalée entre la Britannique et la Française, puis la Brésilienne Anna Satila (10eme) au final) et la Tchèque Tereza Fiserova (6eme) ont terminé derrière Delassus. Restait alors à s'élancer l'Australienne Jessica Fox, meilleur temps des demi-finales. Née à Marseille il y a 27 ans, de deux parents canoë-kayakistes, le Britannique Richard Fox et la Française Myriam Fox-Jerusalmi (médaillée de bronze à Atlanta en 1996), celle qui défend les couleurs de l'Australie car elle réside à Sydney depuis ses 4 ans a survolé cette finale, s'imposant avec 3"64 d'avance sur Flanklin pour décrocher la première médaille d'or de la discipline. Pour Marjorie Delassus, cette quatrième place, à 4"80 du podium, reste une très belle performance, prometteuse en vue de Paris 2024 !
Si vous avez manqué les demi-finales :




Et si la première médaille française en canoë-kayak lors de ces JO de Tokyo venait de Marjorie Delassus ? La Paloise de 23 ans a trois chances sur dix de décrocher une breloque grâce à sa qualification pour la finale du canoë dames slalom, qui fait son entrée cette année au programme olympique. La Française, qui est également kayakiste et qui s'était ratée en qualifications (12eme puis 20eme des deux manches, sans conséquence) , a terminé cinquième des demi-finales, en terminant son parcours en 117"71, sans écoper de la moindre pénalité. Le meilleur chrono est revenu à l'Australienne Jessica Fox, née à Marseille et médaillée de bronze à Rio en kayak il y a cinq ans, qui s'est imposée en 110"59, sans pénalité non plus. La finale débutera à 8h55 heure française, et c'est elle qui fera figure de favorite pour décrocher la première médaille d'or olympique du C1 féminin. A noter la manche catastrophique de l'Américaine Evy Leibfarth, qui a écopé de 50 secondes de pénalité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.